logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 13h50 sur France 2

capture
– Stéphanie: Non. C'est plutôt ma fille, en partant, qui m'a dit: "Il est mignon."
– Félix Bollaert : Vous étiez là pour acheter une maison.
– Stéphanie: J'étais contente d'avoir trouvé.
– Félix Bollaert : Vous avez fait une offre tout de suite?
– Stéphanie: Je n'ai pas négocié. C'était un dimanche. Dès que le notaire ouvrait, je prendrais rendez-vous et on irait signer.
– Félix Bollaert : C'est ce que vous avez fait?
– Stéphanie: Une semaine après.
capture
– Félix Bollaert : C'était quoi, comme date?
– Stéphanie: Le 14 février.
– Félix Bollaert : J'adore! Christèle, dans le genre acte manqué, quand même...
– Stéphanie: Par hasard!
– Félix Bollaert : Vous avez rendez-vous chez le notaire le 14 février. Vous vous en fichez toujours?
– Stéphanie: Je ne connais pas sa situation personnelle. On se vouvoyait.
– Félix Bollaert : Pourquoi il vendait sa maison?
– Stéphanie: Il était séparé depuis 2 ans aussi.
– Félix Bollaert : Il voulait redémarrer "une autre histoire", comme dirait Gérard Blanc?
– Stéphanie: Oui. Lui avait trouvé une maison en location, donc il vendait. On a signé chez le notaire En sortant, il me dit: "Vous voulez que je vous paye un café?" J'ai dit "pourquoi pas". Je lui ai dit: "On va se tutoyer, on a le même âge." On a discuté. Je n'avais toujours pas d'arrière-pensées. On est restés peut-être une heure au café.
– Félix Bollaert : Et lui? Coup de coeur?
– Stéphanie: Il paraît, mais je ne savais pas.
– Félix Bollaert : Il ne vous a pas fait sentir les choses?
– Stéphanie: Non. Je suis un peu réticente. Je ne le connaissais pas. j'achetais sa maison, je ne pensais pas à ça.
capture