logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 11h55 sur France 2

capture
– Il faut saluer le travail des bénévoles.
– Nicolas Geay : On peut aussi citer l'équipe de l'armée de terre. J.Alaphilippe est passé par l'armée de terre avant d'aller dans la réserve de l'équipe Quick Step. Il a fait ses gammes dans cette équipe. J.Alaphilippe n'avait pas trouvé de place dans des équipes françaises. Il avait été repéré par l'un des soigneurs 4 minutes. On va voir comment ça se passe à l'arrière pour T.van Garderen et les autres dans ce peloton, qui gèrent.
– Thierry Adam : Plein de choses à remarquer par rapport à l'attitude du peloton. T.van Garderen est en avant-dernière position. Le genou droit a l'air de bien tourner. Le coureur américain est bien là. Le peloton est très étiré. Le vent est de 3/4 face en venant de la droite. On est protégé à gauche par la forêt. On s'arrête par tout petits groupes de 2 ou 3 coureurs. Après, il faut revenir. T.Marie n'a-t-il pas gagné un jour à Chalon-sur-Saône en partant de Clermont-Ferrand en baroudeur, résistant aux sprinteurs? Ça devait être en 1988.
– Nicolas Geay : Rien ne vous échappe. Le maillot jaune était un certain P.Delgado. C'était une autre époque.
capture
– Ljalabert: On ne voit plus beaucoup ça, maintenant. Au moins, hier, l'échappée a été au bout. Ce n'est pas si souvent, en 1re semaine du Tour.
– Franck Ferrand : Elle a fait mentir tous les pessimistes.
– Marion Rousse : Des bons coureurs...
– Nicolas Geay : D.Teuns, G.Ciccone...
– Marion Rousse : L'échappée a mis du temps à partir. Ils ont attendu les différentes ascensions pour prendre le large. La formation Deceuninck a lancé l'offensive.
– Nicolas Geay : Est-ce que ce n'est pas la meilleure façon pour reprendre le maillot, pourJ.Alaphilippe?
– Ljalabert: Je suis un peu partagé. Ça aurait été super qu'il puisse le garder. Il a cette proximité au classement général. Il a fait une démonstration sur la route d'Epernay. Ça ne va pas lui donner une grosse marge de manoeuvre. Son tempérament, c'est d'attaquer. Dans sa position, il va être un peu bridé.
– Marion Rousse : Demain, c'est une étape propice aux échappées.
capture