logo Le moteur de recherche de la télé

Amour, gloire et beauté


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 9h25 sur France 2

– Quand ma mère voyage, je peux m'assurer qu'elle est bien arrivée. Apparemment, elle serait ici. Et ça m'inquiète.
– Pourquoi ça t'inquiète ?
– Car elle ne m'a pas dit qu'elle prévoyait de venir.
– Elle savait que ton père était en prison. Elle devait s'inquiéter.
– Je crois que c'est ton père qui t'inquiète. Si elle apprend ce qui s'est passé cette nuit-là...
– Tu ne lui en as pas parlé ?
– Non, je pensais pouvoir arranger les choses. Je ne voulais pas parler de Bill. je ne sais pas ce qu'elle fera.
– Quoi ?
– Je vais essayer de la trouver. Est-ce que ça va aller ?
– Oui, bien sûr.
– Hé ! Je t'aime et je crois en ta bonté. Je sais que ça a été dur ces derniers temps, mais tu n'as pas changé. Tu es le genre d'homme que notre fille pourra prendre pour exemple, le genre qu'il me faut dans ma vie. N'en doute jamais.
– Taylor ne répond toujours pas ? Tu sais à quel point je déteste Spencer. Mais quand je lui ai dit pour BiIl et Steffy, sa haine à elle a explosé. Si elle est chez lui, je n'imagine même pas leur conversation.
– C'était une erreur de venir ici. Il fallait que je sache qui m'avait fait ça.
– Je parlais de cette nuit-là. Je voulais me confronter à vous. Il y avait du vent. Le portail était ouvert. Sonate pour piano n.14, "Sonate Clair de lune", Beethoven. Il y avait de la musique. La porte n'était pas verrouillée. Me tenir à nouveau dans cette maison, vous voir là et savoir ce que vous aviez fait à ma fille... Le pistolet était posé là. Vous ne m'avez pas entendue le charger. Cliquetis d'arme à feu. Vous ne m'avez pas sentie Ma main tremblait. Et puis, j'ai tiré. Coup de feu. Je me suis enfuie.
– Vous m'avez laissé pour mort. Vous êtes montée dans un avion et vous avez quitté le pays, pendant que moi, je luttais pour rester en vie, inconscient, dans une unité de soins intensifs après une grave opération. J'ai été touché au poumon. J'ai perdu énormément de sang. Il est à bout de souffle. J'aurai des séquelles de cette blessure pour le restant de ma vie.
– Je comprends que vous soyez en colère. Je m'en suis tellement voulu.