logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 09h00


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 9h00 sur France 2

– Voici un nouveau journal.
– Nabila Tabouri : Bonjour. La fête a tourné au drame, hier soir, alors que de nombreux supporters fêtaient la qualification de l'Algérie pour les demi-finales de la CAN. Un chauffeur a fauché toute une famille à Montpellier. Une femme est morte. est dans un état critique. Sa fille de 17 ans est gravement blessée. La soirée avait pourtant bien commencé. A Paris, de nombreux supporters ont envahi les Champs-Elysées. Des échauffourées ont éclaté peu après minuit.
– Ce matin, cette vitrine brisée témoigne du pillage de la nuit dernière. Un homme raconte la scène.
– Ils ont poussé les vitres pour essayer de les casser. Ils ont lancé des trottinettes. Ils étaient contents d'exposer leurs trophées.
– Peu Avant minuit, des dizaines d'individus s'en sont pris à cette concession de motos près des Champs-Elysées, avant de pénétrer à l'intérieur pour s'emparer de matériel de conduite. Un autre magasin a lui aussi été pillé. Un peu plus tard, des affrontements entre forces de l'ordre et supporters algériens se déroulent sous les yeux des touristes apeurés. Plusieurs personnes sont interpellées. Des milliers de supporters s'étaient réunis sur les Champs-Elysées après la victoire de l'Algérie en quart de finale de la CAN.
– Ça gâche la fête. On est juste venus faire la fête. On s'en prend aux forces de l'ordre sans raison.
– Après la dispersion des derniers fêtards récalcitrants, la célèbre avenue est restée sous étroite surveillance policière jusque tard dans la nuit.
– Nabila Tabouri : F.de Rugy est de nouveau épinglé par Mediapart. Le site accuse le ministre de la Transition écologique de louer un logement social près de Nantes. Ce matin, le ministre s'en défend. Il déclare avoir reçu le soutien du président.
– A peine confirmé à son poste de ministre par E.Philippe, F.de Rugy est de nouveau épinglé Selon nos confrères, le ministre est locataire d'un appartement à vocation sociale. Il louerait un appartement à loyer social de Nantes pour 622 euros par mois. Ce matin, F.de Rugy réfute ces accusations.
– F.de Rugy: Je n'ai aucune raison de démissionner.