logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– Tu te souviens de Christian ?
– Mon ami antiquaire. On faisait du théâtre ensemble.
– Oui, il se prenait pour un grand dramaturge.
– Oui. Bon, bref. Il est aussi décorateur d'intérieur. On discutait déco, je lui ai envoyé des photos et devinez quoi ? On a un trésor caché au grenier.
– Ah, oui ?
– Le fauteuil qu'on a mis au grenier vaut beaucoup d'argent. C'est un fauteuil Louis XIV.
– Comment il peut en être sûr ?
– J'ai envoyé d'autres photos. Du coup, je l'ai descendu du grenier pour pas l'abîmer.
– C'est plus prudent.
– Je vous laisse. A plus tard.
– A tout à l'heure.
– Ouah, c'est bon, ça.
– J'avais inventé cette histoire pour voir s'ils allaient le prendre comme les autres objets de valeur. Je me demandais qui allait le voler. Evelyne, Jean, peut-être même Adrien. Pour aider sa famille, il était capable de tout. Le lendemain, j'avais annoncé mon départ pour Paris.
– Le piège de Claire Va-t-elle faire éclater la vérité ?
– Chéri, je vais à Paris. Alors tu te ménages et t'en fais pas trop.
– Mais Evelyne t'emmène ?
– Non, j'ai vérifié les horaires, je prends un bus et un TER. Ça ira plus vite en transports.
– Je m'étais cachée pour observer. J'étais sûre que le fauteuil allait disparaître. J'allais enfin prendre le coupable sur le fait.
– A peine Claire cachée, Jean et Evelyne arrivent.
– Oui.
– C'est ça ? Fais attention, il paraît qu'il vaut une fortune. Avec cette vente, plus d'ennuis d'argent.
– Tu en es sûre ?
– Il paie pas de mine.
– Je peux vous aider ?
– Tu n'es pas à Paris ?
– Non, je cherchais un escroc.
– Quoi, le fauteuil? Adrien voulait qu'on le mette en lieu sûr.
– Mais bien sûr. Je pense plutôt que vous le voliez. Allez, sortez d'ici !
– Je t'assure, c'était pour Adrien.
– Sortez, je veux plus vous voir. J'étais outrée. Ils continuaient à mentir alors que je les avais démasqués. Ils se servaient chez nous, ils tapaient dans notre compte en banque et Adrien ne réagissait pas. C'était sa famille mais pas la mienne.
– Claire s'apprête à appeler la police mais ses certitudes vont être bouleversées. 'rappelles qui, là ?
– La police.