logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– Entre copines de lycée. C'est sympa, non ?
– Bon, je devais t'en parler depuis longtemps, mais... c'est compliqué. Oui, on est copines...
– On l'était, avant sa trahison.
– Vous m'expliquez ?
– Quand Romuald m'a larguée, j'étais tellement mal... je me suis sentie humiliée. Je voulais me venger des mecs.
– Quel rapport avec moi ? J'entendais beaucoup parler de toi. Selon Luce, t'étais un pervers narcissique, et d'après Anouk, t'é
– Quoi ?
– Avec Anouk et Luce, on s'est dit qu'on allait te faire payer pour tous les mecs. On voulait te donner une leçon. Je devais te séduire et te larguer dans la foulée.
– J'étais sonné. C'était ça, qu'elles pensaient de moi ? J'avais l'impression que Lili m'avait jamais aimé et qu'elle avait joué. Tout ça pour se venger ? C'était horrible, de faire ça. Anouk devait arriver. J'allais apprendre quoi d'autre ? Bah voilà, on est tous réunis.
– Que se passe-t-il ?
– Vous avez voulu ruiner notre histoire ? Comment vous avez pu jouer la comédie ? Surtout toi, Lili.
– C'était le plan, mais je suis tombée amoureuse de toi.
– Tu croyais qu'on te laisserait faire ? Et Seb, tu croyais quoi ? Que tu continuerais à faire souffrir les filles ?
– J'ai pas voulu te faire souffrir. Ça a pas marché entre nous, c'est tout. Tu m'en veux et veux gâcher ma vie ?
– Non, je t'aime, et je veux avoir une seconde chance. 'QUOI ?
– Attends, Anou k... Je sais que t'as appelé Romuald le soir où je devais être à Nice. Je devais croire que Lili me trompait ? Je comprends pas, on était potes. T'étais mon amie.
– Ça a jamais été ton fort, la psychologie. Tu me croyais ton amie ? L'amitié homme-femme, ça n'existe pas, Seb. Ça fait 10 ans que je t'aime.
– Je comprends plus rien. J'espérais que Lili te fasse tellement souffrir que... tu te consolerais dans mes bras.
– Je suis vraiment désolé de vous avoir fait souffrir. Vous avez gagné, je vais rester célibataire. Pour une fois, j'étais amoureux.
– Désolée, je voulais t'en parler, mais j'avais peur de te perdre. Je t'en supplie, pardonne-moi.
– Je t'aime aussi. J'avais réalisé qu'en refusant de m'engager, j'avais fait souffrir mes copines.