logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– Le Japon reconnaît l'excellence du travail. Ça fait hésiter, même. Ouh, j'ai chaud.
– Nelly doit réaliser 5 oeuvres. Elle s'attaque à la plus grande : une fleur. Je pose deux plumes ici. On est des dompteuses de plumes. Oui, j'ai des exigences. Je révèle la beauté du matériau. On verra si le challenge est là. Quand ce sera terminé, je pourrai dire : "Oui, non, "je me suis trompée. Peut mieux faire. On défait, on recommence."
– Combien d'heures pour ça ?
– Très longtemps. Plus d'une centaine d'heures. 200 heures.
– Ce qui l'angoisse le plus, ce sont ses tableaux miniatures.
– Ca, ce sont... des petites pièces que je vais réaliser pour présenter mon travail. Ce sont des miniatures faites en plumes, autour du poisson et de l'oiseau.
– Un travail d'orfèvre. Le début d'une course contre la montre : rien n'est terminé. Yannick est un autre genre de plumassier. Ses oeuvres sont portées. Aujourd'hui, à Avignon, il cherche sa matière.
– BONJOUR.
– Et l'antiquaire lui réserve des surprises. Alors, elles sont ici. Vous allez voir. C'est un merveilleux métier.
– Merci.
– Alors, voilà, j'ai ce genre de choses. Il reste deux oiseaux retravaillés pour des chapeaux.
– Oui, c'est ça. Eh oui. On mettait ça comme ça. J'ai presque plus de cheveux. Ça habille très bien. Ce serait très joli.
– C'est de petits éléments. On dirait presque du colibri. Vous savez mieux.
– Du lophophore, pour être exact. Une variété de faisan du Tibet.
– On vous sent heureux. On me sent... Ca, ça n'existe plus. Tout ça est précieux. Certaines valent une fortune. Presque aussi cher que l'or. Y a qu'ici qu'on arrive à trouver ces choses. Des éléments qui ont une histoire, des plumes qui ne sont plus commercialisables.
– C'est interdit d'en vendre ?
– Une partie est interdite à la vente. Pour protéger les animaux. Y a qu'en découvrant des merveilles qu'on arrive Que c'est beau.
– Ca, ça fait plaisir. Mes nouvelles acquisitions.
– Euh... Si c'est cher ? Ça n'a pas de prix. Il va falloir avoir un prix.
– Qu'est-ce que je peux vous dire ? Autour de 300 euros.
– Oui. Le prix de l'excellence.