logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– plus on les garde. Vous voyez cette délicatesse ? J'aimerais aller en Papouasie voir les oiseaux de paradis.
– Nelly a l'une des plus belles collections. Dans deux mois, elle doit exposer à Tokyo. Mais ses oeuvres ne sont pas terminées.
– Je dois avoir fini aujourd'hui ! Je suis très inquiète.
– Nelly Saunier perpétue la grande histoire de la plume. Au XIXe siècle, il y avait 7 O00 plumassiers à Paris. Aujourd'hui, ils ne sont plus qu'une poignée en France.
– Voilà la matière brute.
– Parmi eux, Yannick. Il vient de recevoir une commande délicate : il réalise une robe de mariée ornée de plumes.
– C'est le tissu qui part en plumes.
– Une création exceptionnelle en un temps record.
– On se dépêche. Toujours, toujours.
– Léa, 16 ans, apprend dans la seule école d'Europe. Avec sa classe, elle doit confectionner
– Ce chapeau est un tremplin pour vous. On est dignes de la haute couture.
– Leur objectif : remporter le concours du plus beau chapeau des Catherinettes.
– Ça me fait peur de défiler. _l_es juryS se sont réunis et ont donné les prix.
– Chaque 14juillet, si la Garde républicaine brille, c'est aussi grâce à ses plumets. Virginie les fait depuis 19 ans. L'une des seules en France à détenir ce savoir-faire.
– C'est du prestige. C'est moi qui les ai faits.
– Bienvenue dans le monde mystérieux des plumes. La plume, Nelly l'a découverte quand elle avait 14 ans.
– On va protéger ses mains. C'est la cuisine à teinture. Alors, la matière...
– Elle la maîtrise à la perfection et la transforme en art.
– Je fais toute la chaîne. Aussi bien traiter l'oiseau, traiter la matière et faire ses couleurs. Voilà une belle couleur. Un peu vert kaki. Supen Je vais faire un petit test. Elle chantonne. Je fais une retouche. Là, la vapeur chante.
– Pendant 30 ans, Nelly travaille pour les plus grands : Jean-Paul Gaultier, Chanel, Piaget ou encore Nina Ricci. Pour la 1re fois, elle va présenter ses oeuvres au Japon.
– J'ai un défi à relever. Finir ma pièce. J'ai plus le temps de me tromper. C'est triste à dire. Ça me met la pression. C'est parce qu'on veut bien faire.