logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– Hors de ma vie. J'en peux plus de ce mec.
– Aide-moi à sortir la voiture.
– Non ! Et je dois te porter sur mon dos aussi?! C'est un vrai con. Un vrai con. Le roi des purs cons.
– Où sont-ils ?
– Partis. Mme Camille ne vous a rien dit ?
– Partis où ?
– Je sais pas. En vacances scolaires.
– Elle a pas dit Non, non. c'est grave.
– Chez votre belle-mère.
– Evidemment.
– J'ai rien dit. Porte qui claque. Il est essoufflé. Camille, ouvre, je sais que tu es là. Camille ! Je t'aime et je voulais savoir si tu pouvais mourir avec moi. Camille ! Ca... !
– Arrête de faire du scandale.
– Paflons.
– Tu m'as cassé le pied. ou je me défonce la tête contre la porte. Bon, cool, cool.
– Tu es vraiment chiant.
– Mais qu'est-ce qui Se passe ? HYPDolite. Vous prenez quelque chose ? Il ne prend rien. Et toi, maman, tu ne restes pas là.
– Au revoir, Hyppolite.
– Epargne-moi le coup des enfants. Ils sont ici en pleine forme et moins nerveux qu'à la maison.
– Pourquoi ?
– Ils en ont marre de tes pitreries. Ils veulent un père normal et moi aussi.
– Ton père l'est pas ? Il vous faut quoi Non, je suis pas normal. Et je m'en vante. Si je suis fou, c'est pour que tu ne voies pas la vie passer, que tu te dises un jour : "Oh, déjà 50 ans qu'on s'aime ?" T'es-tu ennuyée une seule fois avec moi ?
– Alors, je suis fatiguée. Je t'aime, mais j'ai besoin de souffler. On a passé des moments extraordinaires. Tu m'as fait rire. Mais je voudrais.... que tu deviennes adulte.
– In1possible.
– Un amour d'adulte, ça n'existe pas. L'amour, c'est la jeunesse. Je ne peux pas t'offrir un amour d'adulte. Excuse-moi.
– Tu m'aimes plus.
– Alors, reviens.
– Pas tout de suite.
– Tu vas pas Enfin, je crois.
– Moi, je ne peux pas vivre sans toi. Je pourrai jamais. Adieu, Camille. Cri d'effort Mais aide-moi. Aide-moi. Donne-moi la main.
– Oh, le salaud. Ca, c'est un coup de trop. Restes-y sur ta terrasse. Et pourvu qu'il gèle. Camille, me laisse pas là, Camille. Sirène de véhicule
– Tu sais, les femmes n'aiment pas les suicides ratés.
– Ton laïus, je me le mets...
– Je sais. Viens à la maison. Moi, j'irai chez maman.