logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– Tu t'habilles pour dîner à la maison. Classieux.
– C'est le repas des profs.
– Et alors ?
– Les conjoints sont pas invités ?
– Ça t'a jamais intéressé.
– Toutchange.
– Mes collègues sont rasoir.
– Ils ont peut-être d'autres attraits.
– N'importe quoi.
– Je voulais voir comment tu réagirais et j'ai vu.
– Tu as vu quoi ?
– Je t'ai fait battre le coeur Tu m'aimes ?
– Oui. Mais à trop bricoler des pièges vaseux, l'un d'eux finira par te péter au nez.
– Eh ben, j'irai me soûler.
– Oh, là, là, tu as pas le vin gai ce soir, Hippolyte.
– Ah, bé, c'est un mauvais millésime pour le moral. Bourgogne 84 m'attriste. Mais je dois arrêter de boire, parce que... je vais devenir lucide.
– Des problèmes ?
– Dis-lui de pas me dire ça !
– Ne lui dis pas ça.
– Désolée. 'Je n'ai pas de problèmes. Alors, n'allez pas en créer.
– En tout cas, ici, tu peux te déboutonner sans souci. Hein ?
– Oh, bé, bien sûr.
– Elle rentre tard Camille... J'en ai... J'en ai connu, moi, une Camille. Même épousée. Beau brin de fille. J'apporte le café. C'est moins compliqué que ça, va, les femmes.
– Comment ça, pépère ?
– Mais je te vois agir. Regarde Marie-Lou. On se parle presque pas. Je lui glisse une petite blague quand on a un peu bu. Et puis, voilà, c'est le paradis.
– Tu aurais 10 ans de moins, je t'épouserais, toi.
– Oh, tu es là ?
– Eh oui. Bien dormi, ma chérie ?
– Et toi, mon trésor ?
– Le vin n'était pas trop lourd ?
– Pas plus que celui d'Alphonse.
– Il y a "Le Corbeau" ce soir.
– " Le Corbeau" ?
– Le film de Clouzot avec les lettres anonymes.
– Oui.
– A propos, il y a du courrier ? Ben, tout
– C'est du poulet de la Sarthe. Chair orangée, les meilleurs. J'ai lu, c'est plutôt osé.
– Allons bon.
– "Cette robe qui épouse votre corps." Il devient très direct. Je lui casserai bien la figure à ce garçon. Ou à cette fille. De nos jours, va savoir.
– C'est un malade.
– Bon, je te laisse à tes lettres. Bonne journée. Ah, si tu penses à rentrer, on a David et Anne à dîner ce soir.
– Camille, si vous mettez aujourd'hui cette robe noire qui épouse si bien votre corps, je saurai que mes lettres ne vous importunent pas et que vous m'autorisez à poursuivre ma correspondance.