logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 2h25 sur TF1

– Bon anniversaire.
– BON AN NIVERSAIRE. Camille. 'Je pars.
– Creuser ton trou ?
– Non, je vais pas creuser,
– Je pars. Je te quitte.
– Mais qu'est-ce que tu racontes ?
– Séparons-nous tant que notre amour veut dire quelque chose.
– Ça va pas ?
– Pardon de t'avoir épousée. Mon amour n'a pas su m'en empêcher. La passion vieillit mal dans le mariage.
– Tu as rencontré quelqu'un ?
– Eh ben voilà. C'est bien. Maintenant, je sais. Tu peux encore être angoissée, spontanément, au réveil.
– Toi et tes conneries...
– Je peux encore te faire mal, amour. Je suis heureux.
– Pourquoi tu fais ça ?
– La Poste ! Salut, les tordus !
– Ta gueule.
– Tais-toi ou je te casse en 2.
– Laisse, c'est l'âge bête. Oh, oh. La mobylette s'éloigne.
– Du courrier ?
– Encore une lettre orange.
– C'est que de la pub.
– C'est quoi comme pub ?
– Pour les grands.
– C'est cochon ?
– Oui, voilà. Allez, va jouer.
– C'est bon.
– On va au cimetière ?
– Encore ? Tu es bizarre. Musique de fanfare au loin Gaffe au gardien.
– Bonjou r, tout le monde. Désolée, mais dans la vie, il faut savoir partager. Une cloche tinte. Voilà pour les amoureux. Il y en a qui en ont trop et d'autres pas assez. Etre pauvre et mort, c'est vraiment pas juste. Elle rit. Je vais te foutre une fessée, moi. Je vais t'apprendre à voler.
– Cartes ?
– Mais non, pas 5. 3 au maximum, on t'a dit.
– Servie.
– Tu reçois de la publicité grivoise, paraît-il.
– Qui t'a dit ça ?
– Je sais tout.
– Jouez.
– Grivoise ?
– Hard. Joue.
– Tu fais vraiment n'importe quoi.
– Ah, gros jeu. Montre-moi ça. 'Mon jeu ?
– La lettre. Ah, elle était pas
– C'était pour te la montrer. J'attendais qu'ils soient...
– Très personnalisée comme pub. A ta place. Sinon, au couvent.
– Je suis.
– "Vos narines au frémissement sensuel sont comme 2 fines ailes." Mh, tu fais des ravages.
– A toi, Nathalie.
– Alors, mise.
– Quelle gamine. plus 1 O00.
– Sans moi.
– "Et je vous emporterai dans le tourbillon fou de mon désir." Ça sent le romantisme boutonneux. Pas de signature. Charme et discrétion. Qui est cet anonyme ?
– J'ai pensé à Michael Jackson. Mais j'en suis pas sûr. 'Je penche pour un détraqué.