logo Le moteur de recherche de la télé

Les avocats du diable

Les documents de l'info


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 0h45 sur France 2

– Que ce soient les adultes, les jeunes, les vieux, tout le monde
– Je me suis dit qu'il fallait 5 heures de route. J'ai eu le déclic. J'ai repensé à 98, aux images. On devait le faire. On est partis à 9h10 d'ici. C'était parti. On se pose, il est 15h. Les joueurs arrivent dans 2 heures. C'est long. Finalement, ils sont arrivés 4 heures après. Au début, il n'y avait pas grand-monde. Après, on ne se rendait pas compte du monde qu'il y avait.
– C'est incroyable. On a l'impression d'être dans un stade à ciel ouvert. On a l'impression que c'est le public qui regarde un match de foot et qui s'emballe. C'est le meilleur public du monde.
– Allez, les Bleus!
– Excusez-moi, je n'ai pas beaucoup de voix, parce que j'ai énormément Un grand merci à Griezmann, à Kylian Mbappé, à mon petit frère. Je rigole! Merci à Didier Deschamps qui a fait un boulot incroyable, malgré les critiques.
– Il y a 20 ans, j'étais avec mon père au coup de sifflet final, quand la France a gagné 3-0 contre le Brésil. Mon père nous dit : "préparez-vous, on va fêter ça sur les Champs-Elysées." On se prépare. On va sur les Champs avec mon père. Ces images sont magiques. Tout le monde est ensemble. que je le fasse. Je suis rentrée à 8h30 du matin. J'ai pris une douche, je me suis rendue sur les Champs. On a trouvé une place. On a rejoint des supporters du groupe. Et puis, l'attente. et des dizaines de milliers sur les Champs-Elysées. Ils attendent tous l'arrivée des Bleus. On sent ces supporters qui trépignent. Ça fait plaisir à voir. Ils ont le sourire. L'enjeu, c'est d'être aux 1res loges pour cette descente des Champs-Elysées.
– ALLEZ, LES BLEUS!
– Le bus va arriver à une heure approximative. Ça reste la RATP!
– Une heure de retard, c'est moins long que la retraite de Russie en 1812. L'humeur est au beau fixe, ici. Clapping Cris de joie
– Ça fait plaisir d'être ici. C'est une occasion unique dans ma vie. Ça va me marquer toute ma vie. Ce n'est pas tout le monde qui peut venir aujourd'hui. Après une finale, franchement...
– C'est une fierté. J'étais footballeur. C'est un modèle. J'espère que les gens prendront conscience que pour arriver à ce niveau, c'est du travail. C'est du bonheur.
– Je suis très fier. Je leur dis un grand merci pour tout ce qu'ils ont fait et pour la joie qu'ils nous ont apportée.
– C'est notre objectif, d'être professionnel quand on sera plus grand