logo Le moteur de recherche de la télé

Les avocats du diable

Les documents de l'info


diffusion le vendredi 12 juillet 2019 à 0h45 sur France 2

– Il est beau, il court vite, il a marqué, il est l'homme du match, il est mignon, il est riche.
– Je me sens trop joyeuse! On est en finale, on va gagner!
– Cette année, c'est pour nous! Clapping
– On voulait profiter de l'après-midi , du soleil et du match.
– Vous n'avez pas hésité à faire un choix? On ne voulait rien louper.
– On a l'air du large, on est bien. On boit un petit cocktail.
– Vous avez l'air bien installés sur la plage, en tong.
– Oui. En plus, on revient de Russie. J'ai passé 3 semaines là-bas. Je suis là pour la demi-finale et la finale, sur place.
– Option grand écran, option bar, option fête.
– C'est un gros morceau. Il faut s'en occuper.
– Les choses dans l'ordre. Le football, l'apéro et le barbecue. Et après, 2-3 pétards pour fêter ça sur la route avec le drapeau.
– Vous avez tout prévu. On a même le maquillage.
– Allez, les Bleus!
– On a pris l'avion. J'étais avec Dimitri Payet, Jean-Pierre Papin. Je me suis dit que la France allait gagnen
– Pourquoi étais-tu si sûr de toi?
– Parce que la France est la meilleure équipe.
– On se dit qu'on va aller au bout, qu'on va aller chercher cette coupe, qu'on va la gagner. On se dit que ça va être notre 2e étoile. En 98, on était jeunes. En 2018, on ira fêter ça aux Champs-Elysées. On l'a promis à nos enfants. Si on gagne, on part tous les 4 vivre ce moment de façon encore plus intense pour être encore plus proches d'eux.
– Le 4e régiment du matériel, nous sommes tous avec les Bleus.
– Le 53e régiment de Lunéville va supporter l'équipe de football. On espère ramener la coupe en France.
– Le peloton de circulation de Brétigny est en mesure d'appuyer le mouvement du car sur les Champs-Elysées. Allez, on croit en vous! " I WiIl Survive"
– Qui ne saute pas n'est pas français.
– Après les 1/8e de finale, je me suis dit qu'ils allaient aller au bout. Je me suis dit que, quoi qu'il arrive, j'y serai. On se réveille le matin avec tous les supporter. C'est le grand jour. On se prépare. On met le Bleu-Blanc-Rouge sur le visage, on se maquille. Quand j'entends "La Marseillaise", je tremble.