logo Le moteur de recherche de la télé

La guerre des chefs : épisode 13

Koh-Lanta


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 21h00 sur TF1

capture
– On n'est pas à L'Ecole des fans. Tout le monde ne peut pas gagner. Quand on a un collier, on le garde. On peut être gentil, mais pas con pour autant.
– J'avais pas le droit à l'erreur. J'ai perdu. C'est comme ça.
– J'ai préparé une petite chanson pour Maxime. Adieu, Maxime Tu vas partir C'est dur de partir au printemps Je sais Mais rentre en France La paix dans l'âme Car vu que t'étais tellement barbant Ça ne sera pas un drame Je veux qu'on s'amuse comme des cons Quand c'est que tu seras dans l'avion
– Sur le camp, les 6 derniers naufragés sont impatients.
– Bouteille !
– Ils s'apprêtent à vivre leur dernière épreuve de confort.
– Attention. Alors, alors ?
– "Le moment est venu de remettre les pendules à l'heure".
– Quoi que ce soit, on a hâte.
– On a hâte.
– Le confort.
– On accepte.
capture
– Dernier confort.
– Il me faut un confort de nourriture.
– On est tous d'accord.
– Je suis faible, là.
– Moi aussi. On a faim. J'aimerais manger. Je me sens faible. Sur l'épreuve, ça reviendra. J'ai toujours un regain d'énergie à ce moment-là. Mais en attendant, je me sens en dessous. Allez. Les Blancs.
– Merde à tous. Que la chance soit avec vous.
– Que je gagne ce confort.
– On pense tous la même chose. Le départ de Maxime redonne de l'espoir. Il n'y a plus ce plafond de verre. Il était toujours devant. Ça ouvre davantage le jeu.
– BONJOUR.
– Vous allez disputer le dernier confort, avec la perspective, en cas de victoire, de gagner l'ultime récompense. Pensez bien que ce que vous pouvez gagner aujourd'hui va vous rebooster pour ce sprint final et, peut-être, vous permettre de surpasser les autres, physiquement et mentalement.
– Oui, Maud. C'est Jean-Luc.
– C'est mon "mahume".
– Votre mari.
– Bonjou r.
– Ça va ?
– Oui et vous ?
– Comment vous la trouvez ?
– Maigre.
– Ça fait plus d'un mois qu'elle est là.
– Je la reconnais bien.
– Quand je lui demande quand est-ce qu'on ira en Australie, il me répond : "24h de vol, jamais."
– Ça fait 25 ans.
– 25 ans, oui. C'est le paradis. Je le change contre personne d'autre.
– Belle déclaration, non ?
capture