logo Le moteur de recherche de la télé

Le 20h le mag


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 20h35 sur TF1

– Jingle Matmut
– Antoine, il ne sait pas dire non.
– Ben si.
– Je vous rajoute l'imperméabilisant et les lacets ? Ah si. Si, si.
– D'accord... Et quand on a acheté le lave-linge, qui a envoyé bouler le vendeur ?
– On prend la machine.
– Et vous prenez les deux ans d'extension de garantie.
– Ben non. Grâce à la Matmut, on a une garantie panne qui couvre tout notre électroménager.
– Oui, enfin c'est quand même grâce à moi qu'on est à la Matmut.
– Ah oui, oui.
– A.-C.Coudray : Son bureau se trouve parmi les nuages et se déplace à la vitesse du son. Le capitaine Sébastien Nativel est pilote de chasse dans l'armée de l'air. Pendant 2 ans, il va exercer une nouvelle mission : présenter le Rafale dans les meetings aériens du monde entier. Des démonstrations réglées au millimètre. L'une de nos équipes a pu le rencontrer lors de ses entraînements sur la base de Solenzara, en Corse. 900 personnes sont pilotes de chasse en France.
– J'ai l'honneur de représenter le métier de pilote de chasse.
– Quand il déchire le ciel, les visages se cabrent.
– Ce que je fais en tant qu'ambassadeur, c'est de représenter mes camarades qui sont en escadron de combat et de parler aux gens, de décrire le métier. C'est être militaire. Ça veut dire être engagé pour son pays, là où on nous dira d'aller.
– C'est la nouvelle mission du capitaine Sébastien Nativel. Hier en zone de guerre, aujourd'hui ambassadeur supersonique pour l'armée de Base de Solenzara en Corse. Derniers entraînements avant 6 mois de meetings aériens en France
– Ce sont mes mécaniciens. Je suis leur pilote. Je les aime. Il y a vraiment un sentiment d'appartenance. C'est quelque chose de fort.
– Et bien sûr, au départ, une passion commune qui vient de l'enfance.
– La 1re fois que j'ai vu voler un avion de chasse, c'était chez moi, sur l'île de La Réunion. En voir un en vrai alors que je collectionnais les images et les maquettes, c'était incroyable.
– C'est de La Réunion que vient son surnom, Babouc. Ils en ont tous. Lui, c'est Juju.
– C'est mon pistard. Je vais le suivre. Il va me présenter l'avion.