logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 20h00 sur TF1

capture
– Cet air chaud venu du Sahara va encore monter en température sous l'effet du foehn. En passant la montagne corse, l'air va être compressé pour atteindre des températures record.
– C'était assez court, mais difficilement supportable. C'est monté à 39 ou 40. On a eu très chaud.
– 30 degrés et, vers 12h, 40,6. Ça a surpris tout le monde.
capture
– Ça nous amène beaucoup de poussières du Sahara, avec des particules fines. L'atmosphère en est ' L'atmosplchaud saharien a soufflé
– Ce vent chaud saharien a soufflé en rafales à plus de 90km/h, attisant un incendie menaçant l'hôpital de Sartène. Grâce à l'action combinée des Canadair et des pompiers, le feu est maîtrisé, mais les malades et les personnels ont dû être confinés dans l'établissement pendant plusieurs heures. Face à ce pic de température, les écoles primaires et maternelles à Ajaccio ont fermé durant toute la journée. mieux? Est-ce que c'était mieux? Je ne sais pas, car quand on travaille et qu'on n'a pas de moyen de garde, c'est compliqué.
– Comment l'avez-vous vécu?
– Si c'estjuste un épisode qui ne se reproduira pas, ça peut aller. Si c'était tous les jours, ce serait insupportable.
– En moins d'une semaine, c'est la 2de fois que le Sirocco s'invite en Corse. Les autorités ont dépêché 2 Canadair pour renforcer leur dispositif de lutte contre les incendies.
– A.-C.Coudray : C'est peut-être aussi le vent et la chaleur qui sont à l'origine des départs de feux dans le Var. 3 incendies se sont déclenchés et dans les environs de Hyères.
Une vigntaine d'hectares sont partis en fumée. Les élèves de 3 écoles ont été placés en confinement. A Hyères, un appel à témoins a été lancé car on soupçonne un acte criminel. Le détroit d'Ormuz est devenu ces dernières heures l'un des points les plus chauds de la planète, au sens diplomatique du terme. Après le sabotage de 4 pétroliers le 12 mai dernier, 2 nouveaux navires ont été attaqués aujourd'hui en mer d'Oman. Les Etats-Unis accusent l'Iran, qui a déjà menacé de fermer ce détroit stratégique. Un chantage en réponse aux sanctions appliquées par Washington sur le dossier du nucléaire.
capture