logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 19h20 sur TF1

capture
– Mais après ce qui s'est passé, il supporte plus que je défende Maxime.
– Evidemment. Mais s'il veut se venger, il m'écoutera pas.
– C'est injuste, ça va lui fermer plein de portes.
– Il le sait. C'est le but.
– Mais toi, il t'écoutera davantage, c'est ton fils.
– Je crois qu'il s'en fout.
– Mets-lui la pression. Vous êtes collègues, tout le lycée t'adore, menace d'en parler aux profs.
– De toute façon, j'ai pas trop le choix.
– Je suis désolée.
– Ça m'avance pas à grand-chose.
– Je pensais pas qu'il pourrait faire un tel truc.
– Je savais que votre histoire foutrait en l'air son avenir.
– C'est complètement de ma faute ?
capture
– Oui.
– Tu dois être contente. J'ai tout perdu. Maxime, ma famille, mon boulot. C'est ce que je méritais.
– Exactement. En revanche, Maxime ne méritait pas ce qui lui arrive.
– Euh... Ça fait des jours que je veux t'envoyer un message, mais je sais pas comment le tourner.
– Pour me dire quoi? Justement, je sais pas... Je trouve pas les mots pour dire que je suis pas contente.
– Que veux-tu dire ?
– Malgré tout ce qui s'est passé avec Victoire, je me réjouis pas qu'elle soit malade.
– D'accord.
– Elle et moi, on sera jamais vraiment amies, mais j'espère qu'elle va s'en sortir.
– J'arrive même pas à imaginer,
– A imaginer quoi?
– Vivre sans elle.
– C'est normal, ça, parce que... t'es fou amoureux d'elle.
– Par moments, je me dis que je devrais me préparer à l'idée. Mais je peux pas. Dès que j'essaie d'imaginer qu'elle est plus là... j'ai juste envie de crever.
– Dis paS Ça- Et puis, elle est pas morte.
– Je sais même pas comment je pourrais m'en remettre.
– Non, mais... n'envisage pas ça, c'est trop tôt, tu te fais du mal pour rien.
– Comment font ceux qui perdent l'amour de leur vie ?
– Je sais pas. Mais ils y arrivent.
– Tiens, tu la veux ? Moi, j'ai pas faim.
– Ce sont les résultats des soeurs Lazzari ?
– Oui.
– Pas bons ?
– Pour Sandrine, si, ses constantes se stabilisent.
– Et pour Victoire ?
– Non, il n'y a toujours aucun changement.
capture