logo Le moteur de recherche de la télé

L'heure de tuer mon père


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 15h40 sur TF1

capture
– Tu n'as pas été oubliée.
– Moins de 100 000 dollars ? J'ai moins que la boniche.
– Ecoute, Callie... je suis navré que ça te contrarie, mais je n'y peux rien. C'est quoi, ça ?
– Son 1er testament. Ses termes sont plus à mon goût. De quoi tu parles ?
– Demain matin, tu vas te débarrasser de la dernière mouture.
– Non, c'est impossible. C'est ce que je craignais. *Soupirs Hé ouais. voilà le programme : tu vas te plier à mes exigences et j'effacerai la vidéo. Si tu refuses, ta femme chérie aura une projection X.
– Si je fais ce que tu demandes, je peux être radié.
– Si tu le fais pas, tu auras un divorce et une réputation de pourri.
capture
– Je ne peux pas faire ça, c'est illégal.
– Si, à condition que personne ne voie rien. Tu es malin, tu t'en sortiras.
– Callie, ne me fais pas ça.
– On se voit demain à ton cabinet. Tu peux t'en aller.
– "Je, soussigné, George A. Ross, "déclare par cet acte "prendre les dispositions suivantes... "Bénéficiaire des biens, "immeubles et avoirs financiers. "A mon employée, "amie de longue date, Emma Granger, "je lègue la somme de 100 000 dollars. "Tu t'es occupée de ma famille "pendant des décennies, "ça ne récompense pas ton mérite. "Concernant le reste de ma succession : "mes biens matériels "et tous mes avoirs "seront partagés entre mes deux filles, " Lau ra et Calista. "Ce testament "a été rédigé le 5 janvier 2002 et révoque les testaments antérieurs." On a une division simple et à parts égales, dont on pourra étudier les détails. Vous aurez accès aux comptes de votre père. Voilà pour toi, Emma. Je crois qu'on a fait le tour pour aujourd'hui. Il y a des questions ?
– Je... je comprends pas. Je suis désolée.
– On est là, Emma, ça va aller. On va respirer.
– Je ne comprends pas...
– Je vous rejoins. Tu vois, c'était pas compliqué. C'est bien.
– Non, c'est même le contraire.
– Ton mariage est plus important.
– C'est inexcusable.
– Moi, je t'excuse. J'honorerai ma part du contrat. Quand est-ce que j'aurai l'argent ?
– Je passerai à la banque dans quelques jours...
– Comment ça ? J'en ai besoin maintenant.
– C'est assez pour aujourd'hui.
capture