logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h00 sur TF1

capture
– Nos clients aussi sont fidèles depuis longtemps. C'est une belle récompense d'avoir gagné le plus beau marché de
– D.Lagrou-Sempère: C'est une histoire de famille. Vous transmettez les bons produits, mais c'est aussi une grande famille, les clients du
– Oui. On a gardé la tradition, comme faisaient nos parents, avec un produit naturel, sans conservateur et un séchage naturel. C'est ce que demandent nos
– D.Lagrou-Sempère: Autodidactes. Ils ont tout appris avec leurs Les odeurs sont incroyables. Il faut se lever tôt quand on fait ce travail. Il faut aimer ce travail de la terre. C'est une passion. On transmet ça à nos clients. Ils aiment nos produits. Se lever tôt n'est pas un souci quand on aime ce qu'on fait.
– D.Lagrou-Sempère: On va le découvrir ensemble. Ils se lèvent tôt, toujours avec le sourire, malgré la pluie. On va aller sur votre exploitation. C'est très beau, à 10km d'ici.
– Un jour de marché, cela commence dans la fraîcheur d'un petit matin.
capture
– Là, j'achalande ma remorque et je vais partir dans la foulée.
– 5h30 précises, Jean-Paul abandonne la ferme et les paysages paisibles des montagnes de la Loire pour basculer dans un autre monde.
– Ça va? Ça caille, ce matin.
– L'effervescence d'un marché qui s'éveille. Pour la grande famille des producteurs, c'est le jour le plus important de la semaine. L'occasion aussi de se retrouver.
– On est copains.
– Si quelqu'un a un souci, on se donne un coup de main.
– 8h, les 1ers clients se bousculent.
– Je vous mets celui-là?
– Saucissons, côtes de porc, pâtés de campagne, des produits fermiers sans additif ni conservateur.
– Ca, c'est fait maison. Ça se voit à la couleur. Il faut faire connaître notre savoir-faire. On fait nos produits comme dans le
– Issu d'une longue lignée d'agriculteurs, Jean-Paul soigne son troupeau de cochons toute la semaine. Avec son épouse Annick, il travaille d'arrache-pied pour produire le meilleur saucisson.
– Il a séché plus d'une centaine de jours. C'est un peu comme un fromage. Plus vous le laissez s'affiner, plus il prend de goût.
capture