logo Le moteur de recherche de la télé

Elie Kakou, ben alors... 20 ans déjà


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 21h00 sur France 3

–  Quand il faisait ses spectacles, il était en plein lâcher-prise. Pourtant, il était excessivement angoissé dans la vie. On ne fait pas ce métier pour être heureux mais pour être moins malheureux.
– Tu l'as vu sur scène?
– Je l'ai vu sur toutes les scènes. J'étais vraiment fan. Je l'ai rencontré quand il était déjà connu, par des amis interposés, à un dîner. C'était génial de le découvrir en dehors de la scène. Il était très différent.
– E.Kakou: Quand je suis arrivé à Paris, il fallait faire ses preuves. J'arrivais chez des amis. Ces amis disaient: "C'est lui, le copain drôle?" J'étais presque obligé de payer mes repas en faisant le clown.
– J'étais invité à un dîner. On m'a dit qu'Elie Kakou allait venir. Je me suis dit qu'on allait rigoler. Mais pas du tout. Il était très timide, introverti. C'était l'opposé de ce qu'il est sur scène. Sur scène, il sortait tout ce qu'il avait envie de sortir. C'était sa cour de récréation.
– Je m'appelle Mongola. Je suis une ancienne Clodette. Puisque je vous dis que je suis une ancienne Clodette! J'ai vu dans le journal qu'ils cherchaient des Clodette. J'ai dit: "Ca, ma fille, il n'y a pas à tortiller du cul pour chier droit, c'est pour toi." Je suis allée direct à l'ORTF. Je leur ai dit de ne plus chercher, je suis là. Je m'appelle Mongola.
– Il assistait en spectateur à la comédie humaine, notamment celle du milieu de la nuit, on venait le voir après le spectacle. Il y a peu de gens discrets autour des artistes.
– Il y avait un grand panneau où il était marqué "Cloclo, privé, ne pas rentrer." Ca, c'est pour les autres. Ce n'est pas pour Mongola. J'ai ouvert la porte. Je me suis faufilée. Il était dans sa douche. Mon Cloclo, je vais te faire une surprise. Je me suis refait une beauté. Vas-y que je me remets du rouge, les cheveux gominés en arrière. On aurait dit... Fantomas. Maintenant, je suis prête, j'y vais. Il va me voir, il va m'engager direct. J'ai ouvert la porte de la salle de bain, j'ai dit: "Clo-Clo!" Il a sauté en l'air.
– Il nous manque, comme tous les gens qu'on aime et qui sont partis.