logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 15h00 sur France 3

capture
– Ils ne veulent pas lui laisser le maillot jaune. Ils sont bien vigilants là-dessus.
– Alexandre Pasteur : Ça fait 180 km qu'ils sont échappés. Est-ce qu'on commence à parler, à discuter?
capture
– Thomas Voeckler : A l'image, vous avez Julian qui vient d'échanger quelques mots avec A.De Marchi. On les suit déjà depuis près d'une heure. Ils passent des relais Le travail est vraiment bien divisé à l'avant de la course. J.Alaphilippe n'en fait pas plus que les autres. Il est passé en tête pour le classement des grimpeurs. Les autres coureurs ne lui disputent pas le classement. J'ai remarqué que J.Alaphilippe mettait souvent la main à la poche. Il fait très attention à s'alimenter parce que l'étape est longue. Il ne faut pas avoir de défaillance sur la fin. Ça monte et ça descend depuis le début de l'étape. J.Alaphilippe m'a confié tout à l'heure qu'il avait mal aux jambes. Je lui ai dit que c'était normal. Je n'ai peut-être pas été très convaincant, mais voici une information.
– Ljalabert: Ça arrive. C'est un des problèmes du vélo.
– Thomas Voeckler : Parfois, on se demande s'il a mal aux jambes.
– Ljalabert: C'est bien qu'il le précise. On est au 6e jour de course. Les efforts s'accumulent. C'est une course de reprise. Il n'a pas loupé l'occasion de passer en tête au sommet des cols. L'équipe Mitchelton-Scott contrôle et n'a pas l'intention de laisser filer. C'est une journée réussie, malgré le mal de jambes.
capture