logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 15h00 sur France 3

capture
–  A. Pasteur: On va le laisser récupérer quelques minutes. N.Geay sera aux côtés de Julian pour avoir une 1re réaction de la part du coureur français.
– Marion Rousse : Ça montre quand même la force de J.Alaphilippe, même s'il n'était pas à 100 %. Il a été capable de se transcender et de chercher la victoire.
– Alexandre Pasteur : Voici la descente du col de Beaune pour le peloton. On va retrouver T.Voeckler dans la descente. Comment ça se passe?
– Thomas Voeckler : Ça bouge dans tous les sens. C'est une descente compliquée. Il n'y a pas que les virages, il y a aussi les changements de revêtement. Les équipes qui ont repéré ont pris le parti de ne pas passer à l'offensive. Il y a moyen d'aller à la faute. Ça a failli être le cas de J.Alaphilippe en début de descente. Il n'est sans doute pas à 100 %. Le gros objectif, c'est dans 3 semaines. Arriver quand même en étant favori à s'imposer sur une étape alors que tout le monde l'attend sur cette étape, c'est très fort.
capture
– Alexandre Pasteur : On est avec le peloton. Il n'y aura pas eu de mouvement du tout avec les favoris.
– Luc Jalabert : G.Martin attaquait mais il était déjà loin. On ne prend pas de risques, pour le reste. C'était une descente plutôt périlleuse.
– Marion Rousse : Rendez-vous demain pour les favoris.
– Alexandre Pasteur : Longue ascension vers la station des 7 Laux.
– Ljalabert: Quand on est dans les dernières positions, quand on accélère dans le dernier kilomètre, on peut prendre une cassure. Le peloton est très étiré. M.Kwiatkowski ne va pas attendre que tout le monde ait bien viré dans le dernier virage.
– Alexandre Pasteur : Tendre l'élastique au maximum...
– Alexandre Pasteur : M.Kwiatkowski devant W.Poels. Izagirre, Fuglsang... J.Fuglsang est tombé en cours d'étape.
– Les jeux du vendredi juste avant le week-end. On est fidèles au poste avec "Personne n'y avait pensé". La colonne est prête. Le public, ça va ? Bonjour, les amis. Voici les 3 duos. 2 amis étudiants. L'un en commerce, l'autre en économie. Bonjour, Etzer. Et Louis juste derrière. Ex-collègues à la Banque de France. 2 sportifs de l'Aube. Claire et Sébastien.
capture