logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 15h00 sur France 3

capture
– Ce n'est pas le moment de penser au grand prix de la montagne.
– Alexandre Pasteur : Une descente terrible avec une route très étroite, très peu de visibilité. C'est difficile d'anticiper. Il y a beaucoup de lacets et de virages en épingle.
– Marion Rousse : En voilà un, d'ailleurs.
– Ljalabert: La lucidité est très importante en fin d'étape, surtout quand on est en bout de souffle. On n'a pas forcément la lucidité pour tracer les courbes.
– Marion Rousse : Ça devient dur pour S.Pauwels. Il avait tenté de s'échapper lors de la 2e étape en compagnie de R.Molard.
– Alexandre Pasteur : J.Alaphilippe va faire un petit tour sur le bas-côté.
capture
– Ljalabert: Il est un peu limite. J.Alaphilippe est très adroit sur son vélo. Ça lui a sauvé la mise.
– Alexandre Pasteur : G.Muhlberger lui met la pression.
– Ljalabert: Julian est normalement un virtuose en descente. La fraîcheur est largement entamée.
– Alexandre Pasteur : G.Martin est intercalé. Les hommes de tête sont dans la descente du col de Beaune alors que les favoris du Critérium du Dauphiné sont toujours L'ascension n'a pas fait beaucoup de dégâts, pour l'instant.
– Thomas Voeckler : Ça commence à chiffrer. Les équipes des principaux Ils commencent à s'écarter les uns après les autres. Pas mal de coureurs se sont écartés, notamment du côté de la Movistar. Si on a des équipiers qui ont une condition suffisante pour protéger le leader... Là, N.Quintana a des coéquipiers en sursis.
– Alexandre Pasteur : On voit que G.Muhlberger ne laisse pas passerJ.Alaphilippe dans la descente.
– Ljalabert: Il fait la descente et Julian ne passe pas. Julian ne peut pas faire la descente parce qu'il a compris qu'il allait y laisser des plumes et qu'il ne parviendrait pas à le distancer. Il est tourné vers le sprint, déjà.
– Marion Rousse : Il vient de resserrer ses chaussures.
– Ljalabert: Il a cette expérience et ce palmarès élogieux qui pourrait faire douter le jeune Autrichien dans la dernière ligne droite.
– Marion Rousse : Le peloton ne le laisse pas sortir.
– Alexandre Pasteur : Moins de 5 km. Les kilomètres défilent très vite.
– Ljalabert: Il faut bien s'accrocher au guidon.
capture