logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 15h00 sur France 3

capture
–  M.Rousse: Il semblait assez inquiet sur l'état de son genou après le chrono. J.Fuglsang est bien placé.
– Alexandre Pasteur : La vie sans C.Froome, ça ne change pas grand-chose. On retrouve T.Voeckler avec les hommes du peloton.
– Thomas Voeckler : Ça roule, forcément. Le rythme est beaucoup plus élevé que pour les 3 premiers coureurs. Ils ont plus de 210 km dans les jambes. L'équipe Ineos a pris les choses en main. Il y a une vie sans C.Froome dans le peloton. C'est une manière de montrer que leur leader désigné est out.
– Alexandre Pasteur : G.Moscon... Ils ne veulent plus relayer J.Alaphilippe.
– Ljalabert: Il appelle sa voiture. Mais ça ne passe pas. Un petit bidon? Voilà, ils sont passés.
capture
– Alexandre Pasteur : Il faut bien rester sur la route.
– Ljalabert: On peut imaginer qu'ils sont déjà sur la défensive,
– Alexandre Pasteur : On est à 3 km du sommet du col de Beaune. Le fort pourcentage est derrière eux.
– Marion Rousse : Ça se fera pratiquement sur du plat avant la redescente. Le sommet est situé à un peu plus de 7 km de l'arrivée.
– Ljalabert: Quand on a sa pointe de vitesse...
G.Muhlberger va vite aussi, mais J.Alaphilippe peut être serein. En dernier recours, il a toujours la possibilité de gagner au sprint. Il a fait 3e, hier. La descente, ça peut être l'avant-dernier recours. C'est un virtuose en descente. Ça peut lui permettre de les distancer. Il est inutile de faire une débauche d'énergie avec ce vent de face pour essayer d'aller gagner avec la manière.
– Marion Rousse : Aucun coureur n'a gardé de bidon à l'avant. Tout le monde s'est délesté.
– Ljalabert: Même Julian qui a demandé un bidon, n'en a pas.
– Alexandre Pasteur : G.Moscon est toujours à la manoeuvre pour la formation Ineos. C.Froome n'est plus là, c'est vrai, mais Ineos reste une équipe qui assume ses responsabilités.
– Ljalabert: Même sans C.Froome, cette équipe régente la course. Les 3 hommes de tête n'ont plus que 8 minutes d'avance. Ils vont bien se jouer la victoire d'étape.
– Thomas Voeckler : A l'arrière du groupe des favoris, ça roule toujours Ce n'est pas un scoop. R.Bardet n'a plus que M.Cherel à ses côtés comme coéquipier.
capture