logo Le moteur de recherche de la télé

Cyclisme


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 15h00 sur France 3

capture
– C'est là que sera jugée l'arrivée. Ils arrivent. Ils sont là! On va saluer leur passage. Acclamations. A.De Marchi devant J.Alaphilippe. G.Muhlberger... Lequel de ces 3 coureurs s'imposera? ils vont tourner à gauche. Ils prendront les 1ers pourcentages de la difficulté.
– Alexandre Pasteur : Arrivée inédite à Saint-Michel-de-Maurienne. Jamais d'arrivée d'étape du Critérium du Dauphiné ni du Tour de France. Cela dit, c'est un point de passage obligé. Quand on se dirige vers la Haute-Maurienne, on passe Quand on emprunte le col du Galibier, on passe aussi
– Ljalabert: Ce n'est pas innocent. On est en repérage ici. Le col de Beaune est à 8 % de moyenne. C'est une difficulté qui doit permettre aux plus costauds de faire la différence.
– Alexandre Pasteur : 15 km à parcourir. Les 3 hommes de tête sont déjà dans l'ascension du col de Beaune. L'ascension démarre dès la sortie Ils vont entamer cette ascension sans T.Voeckler. Il s'est arrêté pour attendre le peloton. Vous suivez de près la bagarre des favoris.
capture
– Thomas Voeckler : Oui, pour plusieurs raisons. La principale, c'est que dans la dernière descente, même si mon pilote a une expérience très bonne, on n'arrivera jamais à suivre les coureurs tellement la dernière descente est technique. Je ne pourrai rien voir et je ne serai pas utile. Vous verrez bien mieux avec l'hélicoptère ou la moto-caméra. Il peut y avoir une belle bagarre parmi les favoris. Je suis au pied de l'ascension. Ça monte très dur en termes de pourcentage, dès le début. Je vais essayer de vous faire vivre la bagarre des leaders.
– Marion Rousse : C'est une belle route. Dans quelques instants, il y aura de forts pourcentages. D.Imp€Y---
– Alexandre Pasteur : Il pédale carré. C'est ça, Laurent?
– Ljalabert: D'ailleurs, il nous fait une démonstration. J'ai l'impression qu'il a un souci.
– Alexandre Pasteur : Avec son dérailleur, peut-être.
– Ljalabert: Ses jambes aussi, on peut l'imaginer. Il a roulé presque toute l'étape.
– Marion Rousse : Il a fait un sacré boulot.
– Ljalabert: Il était à l'arrière.
capture