logo Le moteur de recherche de la télé

Le serment

Un cas pour deux


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h50 sur France 3

capture
– J'ai surpris une conversation entre Tobias et Béatrice. Il lui a dit qu'elle ferait mieux de garder ça pour elle. Et que si elle parlait, il lui arriverait des bricoles.
– Je peux vous aider ?
– J'aimerais déposer dans l'affaire Barski.
– Le commissaire m'a appelé, notre client est tiré d'affaire. Béatrice KroIl a tout déballé. Elle a chargé son prof de sport, elle l'a vu marteau au point. C'est pas génial?
– On peut en conclure qu'elle accuse son prof pour que les soupçons ne se portent pas sur elle.
– Non, elle cherche à couvrir quelqu'un d'autre. Si tu ne veux pas te rendre encore plus suspecte, joue cartes sur table.
– OK, je détestais Tim, je ne l'ai pas tué pour autant.
– Et pourquoi vous le détestiez ?
capture
– Est-ce qu'il y a un rapport avec le viol dont Tim et Tobias se sont vraisemblablement rendus coupables ? Tu sais ce qui s'est passé ?
– Oui, j'ai capté que Tim et Tibias avaient violé cette femme.
– Et vous les avez couverts.
– Ils me tenaient à la gorge.
– Pourquoi ils te tenaient?
– J'ai procuré de la drogue à Tim, Tobias et Sabine. Ils avaient peur d'aller la chercher. A l'époque, je les admirais tous les trois. Je pensais les impressionner en me chargeant de ça. Ça n'a servi à rien. Et en prime, ils m'ont menacée de me dénoncer si je l'ouvrais pour l'histoire du viol. Je suis pas fière de tout ça. On a fini ?
– Vous venez d'incriminer lourdement votre prof de sport. C'est un faux témoignage.
– Si c'est pour couvrir Kollan, épargne-toi cette peine. ses jambes à son cou.
– Vous lui avez conseillé de fuir.
– Quand j'ai entendu le cri de Barski, j'ai foncé dehors. Etj'ai vu Jan à la fenêtre. J'ai déposé pour lui faire gagner du temps.
– Tu devais sacrément l'apprécier.
– Dans ce bahut, il y avait que lui qui était sympa avec moi. Les autres me traitaient tous comme une moins que rien.
– Pourquoi avez-vous nié m'avoir prêté ce marteau ?
– Tes empreintes sur le manche auraient dû te condamner. Mais comme apparemment, les riches jamais inquiétés. Tu vas devoir tomber toi aussi.
– Vous êtes malade !
– Le restaurant...
capture