logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Dernière étape: l'accompagnement. Cindy mélange simplement les différentes variétés de salades.
– La feuille de chêne donne du volume. Les pousses d'épinards donnent du croquant. La roquette, c'est l'amertume et le rappel italien. les escalopes de quelques zestes d'orange.
– Voilà une petite escalope milanaise. Bon appétit.
– On va boire un peu de vin des Pouilles.
capture
– Avec modération... Pour cette escalope milanaise, voici les ingrédients pour 4 personnes.
– Marine Vignes : Quel temps pour ce dernier week-end de printemps? On ouvre ce journal avec le pic de chaleur qui touche la Corse, à nouveau.
– Laurent Romejko : C'est une chose exceptionnelle qui se produit. La Corse connaît un épisode de chaleur exceptionnel, lié à un coup de sirocco sur la façade occidentale de l'île de Beauté. Depuis ce matin, les écoles primaires et maternelles sont fermées. L'usage du feu est interdit sur l'ensemble du département. Il fait extrêmement chaud. Le vent souffle très fort. La chaleur se traduit Il n'avait jamais fait aussi chaud sur l'île de Beauté au cours d'un mois de juin. La vitesse à laquelle les températures se sont élevées a été extrêmement rapide. Regardez les valeurs enregistrées. Ily a eu un gain de près de 16 degrés en 2 heures. Le vent s'est levé. Les rafales soufflent extrêmement fort sur le sud de l'île de Beauté.
– Marine Vignes : Comment ça va évoluer pour le reste de la journée?
– Laurent Romejko : On va découvrir la situation actuelle avec la vidéo d'Isabelle. Pouvez-vous nous dire le temps qu'il fait sur le sud de la Corse?
– Bonjour. On nous annonce un coup de sirocco qui vient du Sahara. Effectivement, on commence à voir arriver une alerte pollution. On voit que le ciel se voile. On voit à peine les montagnes au fond. On a des rafales de vent très impressionnantes. On croise les doigts pour qu'un feu ne démarre pas.
– Marine Vignes : J'ai compris, ça souffle très fort. Pouufion?
– Laurent Romejko : Ce n'est pas de la pollution. C'est opaque. On a beaucoup de poussière qui arrive. C'est du sable du Sahara, véhiculé par cet air de secteur sud qui souffle de façon très chaude.
capture