logo Le moteur de recherche de la télé

Ailleurs en France


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 10h15 sur France 3

– Bref, une création d'entreprise en milieu rural qui pourrait bien servir de modèle.
– A.Combes: Des restaurants modèles, la France en compte des milliers. En Corrèze, Denise dirige depuis 44 ans un établissement qui ne paie pas de mine, mais les convives sont quasiment tous des habitués. On y mange comme à la maison, une cuisine de grand-mère. Si vous n'êtes que de passage à Uzerche, on vous fera quand même une petite place.
– Au coeur d'Uzerche, un restaurant atypique porte le nom de sa patronne, Denise, qui, depuis 1975, a transformé son établissement en institution. Ici, les clients passent en cuisine pour faire la bise. Il n'y a pas de chichis. Chez Denise, c'est à l'image de sa cuisine: convivial et familial.
– C'est une cuisine simple. Tout ce que je fais, je veux pouvoir le manger. Ce que je ne veux pas manger, je ne le fais pas. Je fais comme si c'était chez moi. La cuisine n'est pas aux normes, mais c'est propre.
– Ce jour-là, en plat principal, de la simplicité teintée d'authenticité: du lapin et des Coquillettes. Mais chez Denise, l'omelette aux cèpes est la cerise sur le resto, tout comme les pommes de terre façon Francine.
– Elle fait cuire les pommes de terre à la friteuse et les passe dans une cocotte en fonte avec de l'ail et du persil. Moi, je n'en mange plus tellement j'en vois!
– Quel est le secret de l'omelette aux cèpes?
– Je ne sais pas. C'est le tour de main, je pense. Nicole?
– C'est notre cantine. C'est la convivialité de se retrouver entre amis. Ça fait 10 ans, même plus. et tranches de vie, il y a Odette, une ancienne salariée qui, par ennui et par envie, vient faire de temps en temps la plonge, comme ça, tout naturellement.
– Je vais avoir 88 ans.
– Vous avez quand même cette envie de venir donner un petit coup de main?
– Je m'ennuie si je ne fais rien.
– C'est une histoire de famille.
– On a ri, mais on a travaillé. Mais on a ri.
– J'ai le Guide Vert, le Guide Michelin, le Petit Futé... Ça tourne. Je n'imagine même pas quand je vais partir. Mais bon, il faudra bien que je parte un jour.
– A.Combes: Elle a raison.