logo Le moteur de recherche de la télé

Depuis Lyon - Chamarel : le pari des jeunes retraités

On a la solution


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 8h10 sur France 3

– D'ailleurs, le sujet du jour, la récup.
– Monique récupère absolument tout. Elle est un peu trop rangeuse à mon goût. Mais à part ça, on a de la chance.
– Ce qui est super, c'est que chacun a vraiment sa passion. Vous la partagez souvent? Vous faites souvent des ateliers?
– C'est en fonction des besoins. En fonction des demandes. On est 3 à bricoler et à faire selon nos possibilités, nos savoir-faire. Ça dépend des moments.
– Comment vous êtes arrivée ici, Monique?
– Le projet, ça faisait un petit bout de temps que j'étais intéressée par les coopératives d'habitants. J'étais dans un autre quartier de Lyon, celui de la Duchère, Lyon 9e. Malheureusement, il n'a pas abouti. Dans le cadre de tous ces réseaux Internet qui nous permettent d'être connectés avec tout ce qui se fait, je savais que Chamarel existait et à cette époque, j'étais intéressée mais je disais que je ne m'occupais pas de mon vieillissement. C'est celui de mes parents qui m'a propulsée sur cette préoccupation.
– C'est-à-dire?
– Mes parents étant vieillissants, très vieillissants, je suis aidante familiale de mes parents. Quand j'ai vu les problèmes de santé qu'ils avaient, je me suis projetée en me demandant commentj'allais faire dans 20 ans. Je me suis pris un coup de pied au cul.
– C'est bien de le dire.
– En me disant: comment j'allais faire, que j'étais toute seule, je me demandais commentj'allais me débrouiller. Effectivement...
– Ça fait combien de temps que vous êtes là?
– Ça fait plus d'un an et demi.
– Ça se passe bien?
– Ça va. Et toutes ces activités, j'adore bricoler. On a tous apporté un peu de matériel. Maintenant, on peut faire des choses qui nous conviennent.
– Eh bien, je vous laisse continuer à bricoler. On va se retrouver dans un instant car on va prendre l'apéro ensemble, le moment tant attendu. J'attends ce moment avec impatience.
– On n'a rien d'urgent...
– On peut le prendre tout de suite. Janine, comment êtes-vous arrivée ici?
– J'étais allée voir le film "Et si on vivait tous ensemble?" et à la fin du film, Chamarel expliquait son projet. Patrick a dit qu'il n'y aurait pas de chef.