logo Le moteur de recherche de la télé

Depuis Lyon - Chamarel : le pari des jeunes retraités

On a la solution


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 8h10 sur France 3

– Dans ce mail, ils me demandent 520 euros à payer en bitcoins, justement.
– Ah bon? C'est à la mode.
– Et Lionel m'a dit qu'il avait reçu aussi un mail comme ça. Peut-être que vous...? Vous n'avez pas reçu?
– Ils envoient des mails comme ça. Tu supprimes. Et il n'y a rien.
– Mais surtout, on gère ensemble la vie de l'immeuble.
– On en est où de la réparation des machines? Je crois que c'est Monique.
– Oui. Les réparations sont faites. Ça nous a coûté très peu, 4 ou 5 euros. J'ai branché ça l'autre jour, c'est fini.
– Je suis désolée de vous couper. Ça va? Je sais que vous êtes en réunion, c'est une habitude hebdomadaire, si j'ai bien compris. Etes-vous souvent d'accord?
– Non, on n'est pas toujours d'accord. Mais bon, on discute et on arrive quand même à s'entendre sur certains points. C'est de l'autogestion. On doit gérer l'immeuble à nous tous et comme il n'y a pas de chef, il faut discuter et arriver pour que tout le monde soit d'accord.
– Qu'est-ce qu'il se passe si personne n'est d'accord?
– On arrête et on remet ça aux séances suivantes, le temps de réfléchir.
– D'avoir une nouvelle idée.
– Vous passez beaucoup de temps ensemble?
– Oui, c'est déjà minimum une fois par semaine. C'est selon les saisons. Il y a des activités en dehors de cette salle, dans le jardin, un peu partout.
– Vous avez vraiment votre jardin secret et vous avez vos moments à vous? C'est important. On a des activités communes, on est dans un bâtiment collectif mais on n'est pas les uns sur les autres. On a chacun notre vie avec des obligations, des contraintes et des envies de vivre des choses. On mène chacun notre vie. Pour l'immeuble, on s'organise entre nous.
– Vous avez des parties communes, lesquelles? Il y a ici et quoi d'autre?
– Il y a la buanderie, l'escalier, l'atelier, le garage à vélo, un bureau pour la société et nos caves. Ce sont beaucoup d'endroits où l'on peut se croiser.
– Tout le rez-de-chaussée.
– Une fois la réunion hebdomadaire terminée, je retrouve Patrick et Monique en plein atelier de bricolage, une autre facette de cette vie en communauté.