logo Le moteur de recherche de la télé

Depuis Lyon - Chamarel : le pari des jeunes retraités

On a la solution


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 8h10 sur France 3

– Oui. J'en ai acheté. Il y a un moment où j'avais la folie des pull-overs. Quand j'avais de l'argent à l'époque, j'en achetais comme un fou.
– Un fana des pull-overs.
– Garder, donner, jeter, 1re étape du déménagement. Pendant 2 mois, Charlotte viendra plusieurs demi-journées aider Michel, 72 ans, qui vit depuis 6 ans dans cet appartement.
– Au début, on commence par une phase de tri comme on le fait aujourd'hui. On va vider les endroits fourre-tout, où on n'a pas trop mis le nez depuis longtemps.
– C'est vrai, c'est vrai. Après, le tri commence à se faire, c'est aussi une mise en mouvement. C'est bouger l'intimité, chez soi, ça prend du temps. Le fait d'espacer nos demi-journées d'accompagnement, ça permet à la personne...
– De réfléchir, de se respecter. Et d'accepter ce qu'il se passe.
– Oui, c'est moins brutal. Je suis content que vous veniez.
– Au mois de septembre, c'est toute la résidence qui doit déménager. La ville de Nantes a mandaté l'association pour préparer les locataires à domicile et à travers des réunions collectives. C'est en aidant ses grands-parents il y a 4 ans, que l'une des fondatrices a eu l'idée de cette association. Aider les plus âgés face aux montagnes de détails, de papiers, de cartons et de plans qu'ils doivent gérer pour un déménagement.
– Le lit, vous pouvez toujours le mettre dans ce sens-là, ça passe. Vous rentrez, vous avez le lit sur le côté soit dans ce sens Et de l'autre côté, vous pouvez mettre l'armoire car ça passe. Vous avez un petit muret et vous pouvez la plaquer contre.
– Si on est mal foutu, à 86 ans, vous savez, ça me fait peur. Et je suis toute seule.
– Ça vous rassure qu'il y ait l'association? Et si je dois payer une personne pendant 2 ou 3jours, ça m'est égal. Pour m'aider, ça ne fait rien, je paierai la personne. Mais je veux quelqu'un pour m'aider.
– Pour un accompagnement complet, l'association prend en moyenne 700 euros qui s'ajoutent au coût du déménagement et qui peuvent être subventionnés par la ville, les mutuelles ou les caisses de retraite.
– De retour à Vaulx-en-Velin, je retrouve ceux qui ont aidé notre petite bande à réaliser leur rêve.