logo Le moteur de recherche de la télé

Plus belle la vie


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 5h35 sur France 3

– C'est dur à dire, j'ai jamais éprouvé pour quelqu'un ce que je ressens pour toi. Je sais que c'est pas réciproque. Je le sais, ça, merci. J'arrive à vivre avec la plupart du temps.
– La preuve !
– Parfois, ça me submerge. Je pars en vrille.
– En effet.
– Désolé, j'ai merdé, je m'excuse.
– C'est terminé, j'ai plus envie de faire d'efforts avec toi.
– C'est normal, j'ai merdé, c'est à moi de réparer.
– C'est mort, t'es plus mon pote.
– Ne dis pas ça.
– Je le dis et je te le redis, tu m'approches pas. Et tu m'écris pas.
– Théo...
– Va te faire foutre, apparemment, c'est ça que tu veux. Il applaudit.
– Je peux vous parler ?
– Non, je ne préfère pas.
– Je voudrais m'excuser.
– Tu fous le feu à l'immeuble de ma copine, j'ai manqué de crever, et tu veux t'excuser ? Dégage.
– Je suis désolé, et je voudrais trouver un moyen de réparer.
– Maintenant qu'Emma est partie, tu veux faire amende honorable, c'est ça 7
– Alors c'est quoi ? Les flics te cherchent les poux, tu viens tâter le terrain ?
– Si vous voulez, on va les voir, vous portez plainte contre moi.
– Pourquoi ?
– Parce que tu es déjà assez dans la merde avec ton fils, et malgré les saloperies que tu as faites, tu as quand même pris des risques pour me sauver la vie.
– Je donnerais tout ce que j'ai pour faire machine arrière.
– Qu'est-ce qui t'a pris ? T'es beau, t'es jeune, t'as l'avenir devant toi. Mais qu'est-ce qui t'a pris ?
– Je vous demande pardon.
– Ça fait du bien une bonne douche !
– T'es restée cachée dans la boutique depuis lundi?
– Oui, j'ai dormi sur des cartons. Mais c'était génial, et jamais on ne t'avait fait croire un truc pareil !
– Et si on avait appelé les flics ?
– Sachant qu'on les a appelés.
– C'est pas grave, Leserman aurait eu l'air encore plus bête.
– Il a été très courageux, tu sais ?
– Ouais, vous n'avez pas vu sa tête quand il avait le flingue sur le front. D'ailleurs, t'as pas un peu pleuré ?
– Oh ! Ma petite mauviette. On s'est marrés, non ? Une porte claque. Il fait ça pour déconner.
– Bien sûr, ouais.
– Je crois que c'est là, sa nouvelle baraque.
– Sérieux, parfois tu me fais trop rire.