logo Le moteur de recherche de la télé

Douleur fantôme

Double je


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 22h05 sur France 2

capture
– Désolée.
– Quoi ?
– Heu... On a un souci.
– Super. Du genre quoi?
– Du genre souci.
– Je suis inquiète, il me cache un truc et aussi...
– T'encaisses pas ses mensonges. Limite, tu le renierais. Je comprends mais tu croyais quoi? Que c'est un héros parfait? Ah ben lui, si tu veux dédramatiser, tu l'appelles.
– Qu'est qu'il y a ?
– Il faut que je te montre quelque chose. Regarde ça.
– C'est où ? On voit rien.
– C'est l'entrée du stade. Là, dans le couloir, Le vestiaire est juste à côté.
– C'est peut-être l'assassin, mais parka foncée, capuche, on n'en tirera rien. 3 mn plus tard.
capture
– Mon père...
– L'assassin est déjà à l'intérieur.
– Il n'a pas juste trouvé le corps.
– Il a assisté au meurtre. Tu veux quadriller la ville en espérant tomber sur lui ?
– Déjà, laisse-moi passer !
– Le portable de ton père est éteint. Tu devrais te calmer et faire une liste des gens qui...
– Super ! Mon père a vu un meurtre, il a disparu, et toi, tu veux une liste ?!
– J'essaie de...
– Oh !Vous vous croyez où, là ?
– Je vais pas rester là à rien faire.
– Faire n'importe quoi, c'est rien faire.
– Tu devrais faire une compile de tes certitudes à la con !
– Stop !J'ai dit stop, Déa. On fait quoi, avec vous deux ? On vous met au coin ? J'ai fini plus tôt. T'as le temps de manger ? C'est pas le bon moment? T'es rentré pour te doucher, t'as entendu Pierre et un type se disputer, alors tu t'es caché. C'est ça ?
– Où, précisément?
– Où tu t'es caché, papa ?
– Doucement, avec ton père.
– Techniquement, j'ai rien vu. Je sais pas, j'étais...
– Là, c'est pas possible, t'aurais vu un truc. Je ne sais plus. J'étais tétanisé.
– Mais t'as entendu quelque chose. Ça concernait quoi, cette dispute ?
– C'était incompréhensible.
– Incompréhensible... C'était dans une langue étrangère ? Ils chuchotaient ? Quoi? Je ne me souviens plus.
– J'ai parlé à sa femme. La femme de ton ami Pierre Grénoise : Andréa. Elle t'aime beaucoup.
– Jeanne avait raison, mon père est sous le choc. Sa mémoire a bloqué tous les détails.
– Je peux essayer un truc ?
capture