logo Le moteur de recherche de la télé

Douleur fantôme

Double je


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 22h05 sur France 2

– Merci.
– Imaginer qu'Anton m'en parlerait, c'était malin, mais tu pouvais pas être sûre que je te ferais suivre l'info.
– J'étais pas sûre, non. Quand Anton comprendra qu'il a été balancé, je sais ce que tu risques.
– Je crois pas, mais c'est pas grave. Je décide comme une grande, je fais ce que je veux. Allez, sois pas en retard...
– Oui.
– Capitaine...
– Poüce! Cris confus.
– Bouge pas ! Lève les mains. Lève ! Doucement. Doucement. A genoux. Aaah ! Bouge pas !!!
– Lukas !
– Merde !
– Vous m'avez sauvé Vous êtes mon ange gardien, je vous jure. Merci ! parle-moi.
– Anton est dehors.
– Vite, face nord. Etienne, Marc, vous y allez. Il faut une ambulance, on a un blessé. Lukas, serre-moi la main. Il est inconscient mais ça ira. Joli tir.
– Elle m'a sauvé la vie. Elle a surgi de nulle part. Vous avez été grandiose, je vous jure. Une étoile filante.
– Il est amoureux.
– J'arrivais pas à utiliser mon arme depuis 3 ans.
– Pierre disait que j'avais un don. Il pensait que les plantes étaient vivantes comme nous et qu'elles comprenaient tout, que je savais leur parler. C'est le seul qui m'a toujours donné le bénéfice du doute. Il croyait vraiment en moi.
– Et vous l'avez tué parce qu'il s'était permis de juger votre frère ?
– Il a dit qu'Anton était la pire partie de moi-même. J'ai sorti mon couteau juste pour lui faire peur et... Il y a eu le 1er coup et... Je sais pas. il traitait mon frère de merde. Il voulait raconter aux flics je sais pas quoi pour qu'il puisse plus m'approcher.
– Quelque part, tu savais qu'il avait pas tort.
– C'est facile de juger, de pas faire de conneries quand on a la vie douce comme les Grénoise, de parler de bien ou de mal.
– Personne n'est obligé de finir dealer ou meurtrier.
– Pourquoi tu le protèges alors qu'il s'est tiré en te laissant là, blessé, sans un regard ?
– Il a eu raison. C'est mon frère. Aimer, c'est suffisant, on se pose pas de questions, y a pas de conditions, et on attend rien en retour. On fraPPe-
– Ils m'ont libéré. J'ai l'impression d'avoir passé 24 heures dans un James Bond. Je t'ai pas parlé de Pierre parce que j'avais envie...