logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 20h00 sur France 2

–  L'essentiel des dons déjà reçus sont ceux des particuliers. Les plus gros donateurs comme les familles Arnault, Bettencourt-Meyers et Pinault ont confirmé leurs promesses en signant des conventions de mécénat, mais l'argent sera débloqué petit à petit en fonction des besoins. La situation est plus nuancée dans les collectivités. A Ermont, dans le Val-d'Oise, le maire a promis 30 000 euros, si les autres élus sont d'accord.
– On a décidé le lendemain qu'on verserait de l'argent. Mais il y a des procédures démocratiques. Il faut que le conseil municipal le vote.
– A Toulouse, le maire s'est engagé à verser 500 000 euros sur 5 ans à une condition...
– Ce don sera fait si le besoin est confirmé et selon l'ampleur du besoin. 500 000 euros, ce n'est pas rien. Il faut que ce soit utile et que cette utilité soit démontrée.
– Le don de la ville de Toulouse est discuté en ce moment même par les élus.
– Laurent Delahousse : C'est une découverte étonnante qui a été faite dans le sous-bois d'une forêt de Haute-Corse par des agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage, une nouvelle espèce de félin appelée le chat-renard. 16 specimens ont été apercus.
– On pourrait croire à la capture d'un chat domestique au regard apeuré. Un matou de petit gabarit. Moins de 4 kg mais avec une large queue recouverte d'anneaux noirs et un poil gris fauve aux reflet gris-roux très prononcés. Des caractéristiques...
– Les canines sont très développées.
– Qui valent désormais à ce drôle de félin son surnom corse, ghjattu-volpe: le chat-renard. C'est un animal sauvage, très probablement même une nouvelle espèce, totalement inconnue.
– Ce dont nous sommes sûrs, c'est que ce n'est pas un chat domestique, un chat sauvage européen. Ses caractéristiques et son ADN sont différents.
– En quelques mois, 16 chats-renards ont été observés et 12 d'entre eux ont été capturés. Leur lieu de résidence, la vallée d'Asco, dans le nord de la Corse. C'est un territoire sauvage particulièrement escarpé, qui culmine à plus de 2600 m. Selon les données GPS recueillies grâce à des colliers, ce chat-renard est un acrobate, capable de parcourir en 4 mois 3000 hectares et de gravir 1500 m de dénivelé.