logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 20h00 sur France 2

–  Le parquet de Reims va contester En attendant, la jeune fille, toujours mise en examen, est placée sous contrôle judiciaire avec obligation de soins et interdiction de quitter le département.
– Laurent Delahousse : A l'étranger, cette fois, D.Trump n'hésite plus à cibler et accuser l'Iran dans les attaques de pétroliers dans le détroit d'Ormuz. Washington a diffusé une vidéo d'assez faible résolution qui, selon les autorités américaines, accréditerait l'implication de Téhéran dans ces attaques.
– C'est une scène captée hier après-midi par l'armée américaine. Selon elle, on y voit des soldats iraniens s'approcher du navire japonais visé par une attaque le matin même. L'un des hommes semble retirer un objet posé sur la coque, une mine qui n'aurait pas explosé, selon Washington, qui fournit également cette photo prise un peu plus tôt. On y voit les dégâts d'un impact ou d'une explosion à gauche, puis ce qui ressemble à un objet posé sur la coque à droite, que les Américains identifient comme une charge explosive. Les Iraniens ont-ils cherché à faire disparaître des preuves de leur implication? C'est ce que pense D.Trump, qui répondait à ces journalistes ce matin par téléphone. *-D.Trump: C'est bien l'Iran qui a mené ces attaques. Vous avez vu des images. Ils ont cherché à retirer une mine qui n'avait pas explosé. C'est l'Iran qui a fait le coup.
– Washington estime que Téhéran a reproduit le scénario du quadruple sabotage mené le mois dernier dans la même zone. L'enquête, sous l'égide de l'ONU, a confirmé l'utilisation de mines-ventouses comme celle-ci, posée par des nageurs de combat, sans réussir à déterminer l'auteur de l'attaque. L'Iran a rejeté ces accusations jugées sans fondement et ce matin, le propriétaire japonais a lui aussi mis en doute la version américaine.
– L'équipage dit que le bateau a été heurté par un objet volant. Ils sont catégoriques là-dessus. Une bombe posée sur la coque est un scénario que nous excluons.
– La guerre se poursuit donc dans le détroit d'Ormuz, où transite un tiers du pétrole mondial et où la 5e flottille américaine s'est positionnée.