logo Le moteur de recherche de la télé

N'oubliez pas les paroles


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 19h20 sur France 2

capture
– Tiffany l
– l've been cheated by you since I don't know when. So I made up my mind, it must come to an end. Look at me now, wiIl I ever learn ? I don't know how but I suddenly lose control. There's a fire within my soul. Just one look and I can hear a beIl ring. One more look and I forget everything. Oh, oh, mamma mia, here I go again. My my. how can I resist you ? Mamma mia, does it show again, my my. just how much I missed you ? Yes l've been brokenhearted, blue since the day we parted. why, why did I ever let you go ? Mamma mia, now I really know, my my, I could never let you go.
– Bienvenue, Tiffany. Je vous présente votre maestro, Christelle. Tiffany, vous êtes de quelle région ?
– Je viens de baie de Somme, dans le Nord de la France.
– Et vous y faites quoi, dans la vie, là-bas ?
capture
– Je suis en 2e année de classe préparatoire littéraire, en khâgne. vous qui êtes en khâgne, savez-vous qui a instauré les maths comme moyen de sélection ? En France, c'est souvent les maths qui décident de la suite. Vous savez ?
– Pas du tout.
– C'est Napoléon.
– Le même qui a fait les lycées.
– Napoléon a décidé que les maths seraient le moyen de sélection.
Pourquoi les maths ? Selon lui, la littérature n'était accessible qu'à ceux qui avaient les moyens d'acheter des livres. Donc pour donner des chances au plus grand nombre, ce seront les mathématiques, par démocratie, pour que le peuple ait accès aux études. Finalement, maintenant, c'est l'inverse et les mathématiques bloquent un peu ceux qui pourraient venir de toutes les couches sociales.
– Retrouvez les secrets d'histoire de l'éducation par Nagui.
– Je viens de l'apprendre. J'ai trouvé ça dingue de savoir que ça avait été choisi pour que tout le monde ait accès aux études. 20 000 euros ?
– J'aimerais réaménager la maison familiale pour mon frère Tanguy.
– Qui est en fauteuil roulant.
– Oui. L'idéal serait de tout refaire pour qu'il puisse vivre à la fois avec nous, tout en ayant sa dépendance à lui.
capture