logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 16h15 sur France 2

– Christine: Oui. Je reviens du Cambodge.
– Sophie Davant : Une estimation?
– Christine: Moi, je ne dirai rien. Je ne sais pas du tout.
– P.Casini-Vitalis: L'ouvrage tel quel... Je l'estime dans les 100 euros. En revanche, il est vrai qu'il peut plaire. J'ai du mal à le supporter, mais on appelle ça à la découpe. Il peut être acheté et chacune des 25 eaux-fortes peut être encadrée et faire l'objet de petites ventes spécifiques. Même à 10 euros, ça ferait 250 euros. Pour l'ouvrage, 100 euros me semble être une estimation correcte.
– Sophie Davant : 100 euros. C'est l'estimation de Patricia. Voici le passe.
– Christine: Merci. Bonne journée. Sur l'expertise, j'en attendais un peu plus, comme tout le monde, je pense. Nous avons toujours des objets très rares. Ne connaissant pas la valeur, je lui fais confiance. On verra bien au moment de la vente. Je suis prête à faire une affaire conclue.
– Il y a fort à parier que les acheteurs voudront s'offrir les eaux-fortes de Christine en les proposant ensuite à la découpe. La 1re vente, c'est Céline qui va essayer de la conclure. Obtiendra-t-elle plus que les 500 euros de l'estimation?
– Juliette Cohen : Bonjour.
– D.Chatelet: Comment vous appelez-vous?
– Céline: Céline.
– D.Chatelet: D'où venez-vous?
– Céline: Strasbourg.
– D.Chatelet: D'après ce que je vois, vous nous apportez une très jolie table basse de J.Quinet.
– Céline: C'est ça.
– D.Chatelet: Racontez-nous comment vous l'avez obtenue.
– Céline: Cette table était à ma tante. Je l'ai eue en cadeau pour mes 30 ans.
– D.Chatelet: Elle a super bon goût, votre tante. Ça ne vous plaît pas?
– Céline: Ça ne va pas dans mon intérieur.
– P.-J.Chalençon: Votre tante s'en est servie. La glace est rayée.
– D.Chatelet: Ce n'est rien du tout.
– Céline: Elle a été longtemps utilisée.
– D.Chatelet: Ce n'est pas grave. C'est chouette, c'est dans l'air du temps.
– P.-J.Chalençon: Chez vous, c'est meublé comment?
– Céline: C'est très sixties.
– C.Pons: Ça me plaît. Je vais commencer à 60.
– P.-J.Chalençon: 250.
– S.Vanhandenhoven: 265. Tu veux que j'appelle Alexandra? Quand tu souris, je m'envole au paradis, je vais à Rio...