logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 16h15 sur France 2

capture
– Dans les années 50, il est très connu. Il commence à décoller au niveau international. Il reçoit des chantiers aux Etats-Unis. C'est un touche-à-tout.
– Sophie Davant : Cette table basse a un piètement en bronze.
– Y.Cosquéric: Oui, tout est bronze. On dit "bronze" ou "laiton". Ce sont des formes pures. Il aime les belles matières. Elle est relativement lourde. On est dans des lignes pures. Il aime les beaux matériaux, les lignes simples, un peu intemporelles. Quand on voit une table comme ça, on se dit qu'elle peut être des années 80, voire des années 90 ou même d'aujourd'hui.
– Sophie Davant : Elle ne signe pas une époque.
– Y.Cosquéric: Non, pas véritablement.
– Sophie Davant : Elle est en parfait état?
– Y.Cosquéric: Oui.
– Sophie Davant : Vous en aimeriez combien?
capture
– Céline: Je n'ai aucune idée de sa valeur. Je sais qu'elle est signée.
– Sophie Davant : Vous feriez quoi du produit de cette vente?
– Céline: Je continuerais de restaurer mon Combi.
– Sophie Davant : Cest-à-dire?
– Céline: C'est un véhicule ancien.
– Sophie Davant : Pour aller se promener?
– Céline: Oui.
– Sophie Davant : On attend votre estimation, Yves.
– Y.Cosquéric: Ce ne sont pas des pièces uniques. TR 151, c'est le modèle. plusieurs tables identiques. C'est estampillé. On la retrouve. Je vous l'estime 500 euros.
– Sophie Davant : Pas mal!
– Y.Cosquéric: Oui, c'est bien. Il faut réfléchir à une chose: quand vous achetez une table basse, ça coûte très cher. C'est un produit recherché et assez cher.
– Sophie Davant : Bonne surprise?
– Céline: Oui, très bien.
– Sophie Davant : Peut-être en obtiendrez-vous plus en salle des ventes. Merci d'être venue. Au revoir.
– Céline: C'est une expertise qui m'a mise en confiance. L'objet est en parfait état. Il ne reste plus qu'à aller
– La table design en bronze de Céline trouvera-t-elle preneur en salle des ventes? Affaire à suivre. Accueillons une toute nouvelle vendeuse, Christine, de l'Oise.
capture