logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h55 sur France 2

– Félix Bollaert : Ça marche, ça!
– Gérard Dahan : Ça a grave marché.
– Claire: Ça marche à tous les coups.
– Félix Bollaert : Vous avez prévenu quelqu'un? C'était ce soir-là?
– Gérard Dahan : Non. dans votre entourage?
– Gérard Dahan : J'ai prévenu ma mère le lendemain. Je lui ai dit que j'avais rencontré la personne.
– Félix Bollaert : C'est flippant, non?
– Gérard Dahan : Ça a été même un peu plus loin que ça. Je lui ai dit que j'étais certain de pourquoi on s'était rencontrés. qu'on allait avoir un enfant ensemble. On ne sortait pas encore ensemble!
– Félix Bollaert : C'est un peu vertigineux. Le plan drague est un peu radical.
– Gérard Dahan : Ce n'était pas de la drague. Je ressentais ça en moi. Pourtant, j'ai déjà 2 enfants.
– Félix Bollaert : Mais vous étiez célibataire?
– Gérard Dahan : Oui.
– Pierre Douglas : Il savait comment on faisait!
– Félix Bollaert : Il avait très envie de réessayer.
– Gérard Dahan : Je ne prévoyais vraiment pas d'avoir un 3e enfant. Claire m'a dit qu'elle non plus, ce n'était pas dans ses plans. En fait, un mois après, Claire était enceinte.
– Félix Bollaert : Carrément, un mois après! Médium, un peu? Vous avez réagi comment aux propos de Gérald? Vous étiez fan de l'artiste?
– Claire: Pas trop.
– Gérard Dahan : Ça fait toujours plaisir.
– Félix Bollaert : Vous connaissiez son travail? Je trouvais ça très drôle, bien fait, mais je n'étais pas une fan absolue. J'étais conquise.
– Félix Bollaert : Vous vous êtes dit quoi, ce soir-là?
– Claire: Je me suis dit qu'on allait y aller doucement.
– Félix Bollaert : C'est vraiment un artiste, il s'emballe!
– Claire: Il fallait que je me protège. J'ai freiné une semaine.
– Gérard Dahan : Même pas! Quelques jours, car on est partis à Madrid 3 jours après.
– Félix Bollaert : Tous les 2? Pour faire le bébé?
– Claire: Pour visiter.
– Gérard Dahan : On a bien visité Madrid!
– Félix Bollaert : Ca, c'est sûr.
– Claire: J'habitais à Chambéry. On est partis de l'aéroport de Lyon. On est rentrés du week-end à Madrid et Gérald m'a dit: "Je vais venir directement à Chambéry, chez toi."
– Gérard Dahan : "Je vais vivre Et je suis venu à Chambéry. Au départ, je me suis dit que j'allais vivre ici. Elle était directrice d'un journal.