logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h55 sur France 2

– Félix Bollaert : Tel qu'il est. On n'est pas dans le prince et la princesse, mais dans la réalité de l'autre.
– Céleste Albaret : Pour qu'un couple fonctionne sur la durée, il faut arrêter d'être dans l'idéalisation de l'autre, dans le fantasme qu'on a eu au début pour enfin rencontrer la personne qu'on est vraiment, l'un et l'autre. Là, c'est génial car on gagne du temps. On se rencontre vraiment.
– Félix Bollaert : Ils sont dissipés, Ils se marrent. Qu'est-ce que vous disiez? Madame dit: "Il faut savoir aimer Gérald dit: "Ca, c'est sûr."
– Félix Bollaert : C'est quoi, ses défauts?
– Gérard Dahan : C'est difficile... Elle est très rigoureuse, mais ce n'est pas un défaut. Je suis un peu plus...
– Claire: On est différents.
– Gérard Dahan : Complémentaires.
– Félix Bollaert : Si mon mari disait ça, je dirais: "Dis tout de suite que je suis chiante!"
– Gérard Dahan : Ce n'est pas ce que je veux dire! Au contraire, ça me plaît beaucoup.
– Félix Bollaert : Elle est carrée.
– Gérard Dahan : Oui.
– Félix Bollaert : Ça a été un coup de foudre. On parlait de ce coup de foudre qui n'a pas eu lieu sur le quai de gare, pour Sandrine et Daniel. Vous, vous avez eu
– Gérard Dahan : Moi, oui.
– Félix Bollaert : Ça se passe comment? On ressent quoi?
– Gérard Dahan : C'était une évidence, pour moi. Dès que je l'ai vue, aperçue, j'ai su. Elle était accompagnée de personnes qui voulaient une photo avec moi. J'ai tout de suite insisté pour boire un verre dans la loge de mon spectacle.
– Claire: Ce que je ne voulais pas.
– Félix Bollaert : C'est un peu rapide, en même temps.
– Gérard Dahan : Elle faisait partie d'un groupe partenaire du spectacle, un groupe de presse. Je me suis dit que ça collait bien.
– Félix Bollaert : Elle est venue
– Gérard Dahan : Oui. Pas seule, mais avec d'autres gens. Suite à ce 1er verre, j'en ai proposé un second, mais avec moins de monde. Et plutôt en ville, le soir même.
– Félix Bollaert : Vous vous êtes couchés à quelle heure, tous les 2?
– Gérard Dahan : Très tard, au petit matin.
– Claire: On peut passer à la question suivante?
– Gérard Dahan : Le 1erjour qu'on s'est connus, je lui ai tout de suite dit cette phrase: "A partir de maintenant, je ne vois plus que toi.