logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h00 sur France 2

–  On est pour. On le soutient pleinement. Heureusement qu'il y a un maire courageux.
– Ça va montrer à d'autres communes qui vont, je pense, réagir et en faire autant.
– Du côté des agriculteurs conventionnels, cette restriction aux pesticides est, à l'inverse, mal vécue.
– On prend un coup de massue derrière le dos. On nous dit de nous remettre en cause. D'accord, on le fait tous les jours. Sans arrêt, on a les médias pour nous faire avancer. On avance avec eux. Mais de là à nous taper dessus comme ça, on est très surpris.
– Le maire a déjà prévenu: il ne suivra pas l'avertissement de la préfecture. L'affaire devra donc se régler devant le tribunal administratif.
– M.-S.Lacarrau: Dans l'actualité également, cette vaste arnaque à l'assurance dans le secteur de la téléphonie. Une société est lourdement sanctionnée pour pratiques commerciales trompeuses. Un millier de plaintes. Des clients se sont retrouvés liés par contrat sans s'en rendre compte, d'un téléphone portable ou d'une tablette. Ces assurances, faut-il les souscrire? Sont-elles intéressantes pour du matériel informatique? L.Bazizin nous le dira juste après ce reportage.
– Une amende de près de 10 millions d'euros... La SFAM, assureur de téléphones portables, vient d'être condamnée pour pratiques commerciales trompeuses. La technique: au moment d'acheter un téléphone ou une tablette, les clients signaient à leur insu des contrats d'assurance.
– Dès qu'on allait dans un magasin Fnac ou qu'on faisait un achat, le vendeur nous proposait systématiquement une assurance de téléphonie mobile. Parfois, il ne disait pas que c'était une assurance. Il proposaitjuste un remboursement de 30 euros contre une signature.
– En caméra cachée, l'association de consommateurs a fait le test dans une grande enseigne.
– A ce moment-là, le vendeur n'explique pas qu'il s'agit d'un engagement. Le contrat d'assurance n'est envoyé par mail qu'après la signature. Mais les clients n'en ont pas toujours conscience, comme ce couple.
– Nous avons contacté ce matin la Fnac qui a refusé de commenter.