logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h00 sur France 2

capture
–  Ça explique la chaleur en Corse, qui est accentuée sur tout l'ouest de l'île. En plus, on a un effet de foehn. Ce vent de Sud remonte. Il s'assèche et se réchauffe. Du coup, les températures sont très élevées, notamment dans la région d'Ajaccio.
– Dans le nord de l'île, certains ont décidé de venir profiter de ces chaleurs exceptionnelles. Dès demain, les températures devraient s'adoucir.
capture
– M.-S.Lacarrau: A Lorient, la garde à vue de la jeune femme qui était à bord de la voiture qui a percuté 2 enfants dimanche soir a été prolongée. D.Schlienger, vous êtes devant le commissariat. A-t-elle commencé à donner des informations aux enquêteurs pour retrouver le conducteur qui était avec elle et qui est depuis en fuite?
– D.Schlienger: Elle parle. Elle répond aux questions des enquêteurs, mais pour l'instant, elle répète qu'elle ne sait pas où est le conducteur du véhicule. Elle explique qu'ils se sont séparés la nuit qui a suivi l'accident et qu'elle a erré seule dans la forêt pendant 3 jours avant de décider de se rendre.
Mais ses propos sont confus et sa version peu crédible selon les policiers. Ils ont remarqué qu'elle n'avait pas l'état de santé ni nourri pendant 3 jours. Ils recherchent d'éventuels complices qui pourraient peut-être les menerjusqu'au conducteur qui est en cavale depuis 5 jours Une bonne vingtaine d'enquêteurs est toujours mobilisée sur sa traque et ils prennent chaque appel très au sérieux. Ce matin, un passager a cru apercevoir le fuyard. Un TGV a été immobilisé à Rennes pendant 20 minutes pour que les policiers puissent le fouiller de fond en comble. C'était une fausse alerte.
– M.-S.Lacarrau: Merci. Autre affaire qui avait bouleversé la France entière il y a un an, celle de Kévin, 17 ans, poignardé à mort dans un parc à Mourmelon. Une jeune femme est soupçonnée d'avoir organisé son assassinat avec un complice. Placée en détention provisoire, elle a été libérée hier en raison d'un vice de procédure. La famille de la victime ne comprend pas. Elle est sous le choc.
– C'est dans ce parc, il y a un an, que Kévin Chavatte, 17 ans, de coups de couteau.
capture