logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h00 sur France 2

–  M.-S.Lacarrau: On va maintenant en prendre plein les yeux. Voici le point d'orgue de notre croisière safari en Afrique australe, sur le Zambèze. Nous arrivons aux chutes Victoria, une impressionnante merveille de la nature. C'est l'étape la plus spectaculaire du voyage. Cette destination compte parmi les plus belles et les plus grandioses de la planète.
– Ils viennent à peine d'arriver en provenance du lac de Kariba. Les touristes s'envolent par petits groupes vers les chutes Victoria, considérées par beaucoup comme les plus belles du monde. C'est le dernierjour de leur voyage au fil du Zambèze. C'est le coeur de l'Afrique australe. Le fleuve arrive ici de la Zambie pour poursuivre sa route au Zimbabwe. Une faille monumentale de 1,7 km de long, qui fait office de frontière naturelle entre les 2 pays. La chute est vertigineuse, 108 m de haut, sans équivalent sur la planète.
– Chaque année, Jean est invité par sa grand-mère pour un voyage ensemble quelque part dans le monde. Des mois qu'ils avaient choisi de venir ici, de survoler ces chutes. Un moment qui restera gravé à vie.
– A la fin du vol, les touristes se dirigent sans tarder au pied des chutes Victoria, au parc national qui porte son nom. Chaque année, ils sont des dizaines de milliers à venir ici dans cet environnement protégé.
– Il y a un point de vue là et là.
– Il faut que vous alliez là-bas. Par là-bas, c'est clôturé.
– C'est l'un des sites les plus visités du continent africain. Il existe ici une quinzaine de points de vue pour découvrir c'est la chute principale.
– Cette guide du parc les connaît toutes par coeur. Au pied des chutes, le débit est d'une telle puissance qu'il provoque un nuage permanent qui peut monterjusqu'à 400 m de haut. La rencontre avec le soleil fait apparaître un arc-en-ciel.
– On a de la chance, c'est dégagé. On peut voir assez clairement. C'est toujours le Zambèze qui prend sa source en Zambie.
– David Livingston, un explorateur anglais, est le 1er Occidental a avoir découvert C'était en 1855, lors d'une expédition pour le compte de l'Empire britannique.
– Quand il est venu ici pour la 1re fois, il voulait savoir si le Zambèze était navigable d'un bout à l'autre. Il s'est rendu compte que ce n'était pas possible.
– Depuis 1989, les chutes Victoria au patrimoine mondial de l'humanité, un trésor que se partagent la Zambie, à gauche, et le Zimbabwe, à droite. Mais c'est bien le côté zimbabwéen qui est le plus visité. Le point de vue y est imprenable. Une fierté pour cette guide, qui habite non loin de là.
– Je suis venue tellement de fois ici... Mais on ne se lasse pas de voir les chutes. C'est un héritage, une chose que l'on n'a qu'ici, au Zimbabwe. Je suis fière de faire ça.
– On est seul face à un spectacle somptueux. C'estjuste un instant de puissance, de nature, de couleurs, de vie.
– On est tellement petits. Tous les hommes devraient venir ici une fois dans leur vie. Automatiquement, ils seraient humbles. Depuis le début, c'est allé crescendo. Là, c'est vraiment le truc final qui, manifestement