logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 13h00 sur France 2

– nts.gouv.fr, pour faire votre demande. Attention aux sites non officiels qui cachent parfois des arnaques. Refaire sa carte d'identité est gratuit à condition de présenter l'ancienne carte. Pour un passeport, comptez 86 euros pour une personne majeure, 42 pour un mineur de plus de 15 ans et 17 euros pour les enfants.
– M.-S.Lacarrau: Merci. On poursuit avec cet animal que vous n'avez jamais vu. C'est vrai, il ressemble beaucoup au chat que nous connaissons bien, mais en fait, il s'agit d'une toute nouvelle espèce: le chat-renard. Il vient d'être découvert dans la forêt d'Asco, en Corse, et il attise la curiosité des scientifiques.
– On pourrait croire à la capture d'un chat domestique au regard apeuré. Un matou de petit gabarit, moins de 4 kg, mais avec une large queue recouverte d'anneaux noirs et un poil gris-fauve aux reflets roux très prononcés. Des caractéristiques...
– Les canines sont très développées.
– Qui valent désormais à ce drôle de félin son surnom corse, ghjattu-volpe: le chat-renard. C'est un animal sauvage, très probablement même une nouvelle espèce, totalement inconnue.
– Ce dont nous sommes sûrs, c'est que ce n'est pas un chat sauvage européen. Ses caractéristiques et son ADN sont différents.
– En quelques mois, 16 chats-renards ont été observés et 12 d'entre eux ont été capturés. Leur lieu de résidence, la vallée d'Asco, dans le nord de la Corse. C'est un territoire sauvage particulièrement escarpé, qui culmine à plus de 2600 m. Selon les données GPS recueillies grâce à des colliers, ce chat-renard est un acrobate, capable de parcourir en 4 mois 3000 hectares et de gravir 1500 mètres de dénivelé. Jusqu'à présent, la présence de ce chat n'était pourtant qu'une légende.
– Des bergers nous racontent, ce sont des mythes, mais eux, ils l'ont vu, que ces chats forestiers s'attaquaient aux mamelles de leurs animaux, de leurs brebis ou de leurs chèvres.
– D'autres analyses sont en cours pour confirmer qu'il s'agit bien d'une nouvelle espèce. Il faudra ensuite trouver au chat-renard un nom plus scientifique.