logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 8h10 sur France 2

–  S.Doraghi: Ils sont juste avant la France et juste après les Etats-Unis. On se dit qu'ils sont tellement forts. C'est dangereux, quand on caresse l'excellence, pour rester le meilleur.
– AJaffrayz Caresser l'excellence...
– S.Doraghi: Il faut rester créatif tout le temps. L'animation japonaise se pose des questions. Il y a des animateurs formidables au Japon. Il y a des grosses boîtes qui ont beaucoup d'animateurs, mais il y a peut-être moins de talent. L'occasion est donnée de s'exprimer à travers des expositions et des rencontres.
– MJean: Pour la 43e édition du festival, nous avons mis le Japon à l'honneur. La production japonaise est très importante. On voulait aussi faire découvrir des auteurs méconnus, descendre un peu plus profondément dans l'histoire de l'animation japonaise. On a 3 longs-métrages en compétition officielle, un long-métrage en compétition dans la section contrechamp, des courts-métrages, des vidéoclips en compétition... Les Japonais sont partout. On voulait souligner le fait qu'Annecy est une ville d'animation, mais que la région du lac d'Annecy est aussi une région de gastronomie avec beaucoup de chefs étoilés. Autour de ce thème, on a essayé de voir comment les cinéastes d'animation avaient perçu la nourriture historiquement. "Les Hirondelles de Kaboul", ça se passe en Afghanistan, sous les talibans. Il y a une description. C'est fabuleux, en animation, qu'on ait réussi à faire exister les lieux avec une telle précision, sensibilité.
– Je ne reviendrai plus jamais. Tu dis toujours que tu vas partir, mais tu es toujours là.
– E.Gobbe-Mevellec: Les caractéristiques de la ville ont parlé d'elles-mêmes. La lumière blanche incroyable, qui surexpose les éléments et les volumes, et l'ombre qui se dessine dessous, c'étaient des outils de mise en scène incroyables pour porter cette histoire.
– On m'a amené une nouvelle prisonnière.
– Et alors... Elle a enlevé son tchadri. Je me suis construite au travers de ce festival. C'est ce qui m'a donné des envies pour plus tard, ce qui m'a ouverte vers des choses.