logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 8h10 sur France 2

– C'est un exemple de nomophobie.
– Les gens sont surpris? une démarche nouvelle.
– Vous avez votre smartphone sur vous?
– C'est pas mal. Il faut essayer.
– Pouvoir discuter avec les gens sans qu'ils soient sur leur téléphone constamment, c'est agréable.
– Laurent Bignolas : Pour tout savoir sur les risques de dépendance au téléphone portable, rendez-vous sur le site levelesyeux.com. Vous avez aussi cet ouvrage qui vient de paraître. Autre idée pour lâcher votre téléphone: le jardinage.
– Petit jardinier avec un arrosoir...
– Laurent Bignolas : Bonjour, Philippe. Bonjour, Alex. Pas besoin d'aller très loin pour rencontrer le roi du jardinage, le meilleurjardinier de France catégorie potager.
– Philippe Collignon : Absolument. Il est à Villeneuve-Saint-Georges. Il a gagné le Concours national du potager 2019. Chaque année, il y a plusieurs catégories, comme pédagogique, individuel, collectif. C'est un garçon extraordinaire. Il est à la retraite. Il cultive ses légumes de façon écologique.
– Laurent Bignolas : Prenez-en de la graine.
– Philippe Collignon : Il a misé sur le naturel. Il cultive de façon traditionnelle. Il nourrit 4 familles. Vous êtes jardinier depuis combien de temps?
– Francis: 35 ans.
– Philippe Collignon : C'est une passion?
– Francis: Oui.
– Philippe Collignon : C'est venu comment?
– Francis: Je cherchais un loisir. Ça m'a occupé. Après, ça devient une passion. On n'en sort plus.
– Philippe Collignon : La surface fait combien de mètres carrés et vous nourrissez combien de personnes avec?
– Francis: J'ai à peu près 1000 m2 et je nourris 4 familles. On vit presque en autarcie.
– Philippe Collignon : Ça vous a plu d'avoir un prix du meilleurjardinier?
– Francis: Ça fait plaisir. Il y a une reconnaissance dans le jardinage, dans notre passion, d'avoir un beau jardin. Un jardin et un potager, c'est beau. Partout où je vais en vacances, je regarde les potagers. Ça vaut des fleurs. Même mes orties sont belles.
– Philippe Collignon : Vous en faites quoi?
– Francis: Du purin. J'en mets au pied des tomates. Je composte avec. Un jardin doit avoir des orties.
– Philippe Collignon : C'est de l'ortie à petites feuilles.