logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 7h10 sur France 2

–  D.Lefort: On parle d'échanges illicites. On vend des armes, des codes de cartes de crédit. Ce sont des réseaux d'échanges, par exemple des groupes djihadistes ou pédophiles. De manière positive, on peut aborder la question des lanceurs d'alerte. Tous les pays et toutes les agences depuis 2015 possèdent au sein de leurs unités de police ou de douane des services pour lutter et investiguer au sein du darkweb.
– Christine Le Goff : Merci. On ouvre une page santé avec cette épidémie de varicelle qui sévit en France. 12 régions sont concernées. Une maladie souvent bénigne, mais très contagieuse, qui touche surtout les enfants de moins de 5 ans, mais aussi 32 000 adultes, chaque année. C'est aussi la Journée mondiale du don du sang. Cette année, les stocks sont au plus bas. Pour l'Etablissement français du sang, il faudrait 10 000 dons parjour pour répondre aux besoins des malades. Pour donner son sang, il faut être majeur, peser au moins 50 kg et être en bonne santé.
– Dans ce centre parisien, les donneurs de sang ne se bousculent pas. Habituellement, une cinquantaine de personnes se succèdent chaque En ce moment, le chiffre tombe à 40 et ce n'est pas facile de convaincre l'entourage.
– Les gens n'ont pas toujours envie de faire l'effort, de prendre C'est une question de temps.
– Je connais des personnes, des collègues, qui avaient tellement peur de se faire piquer qu'ils n'osaient pas franchir le pas.
– En France, il faudrait 120 000 poches de globules rouges en réserve. Il n'y en a que 85 000, le niveau le plus bas depuis 2011.
– Ça représente à peine 8 à 9 jours de consommation. Notre seuil pour être bien On accepte de descendre à 10, mais en dessous de 9, c'est extrêmement difficile.
– Seulement 4 % de la population française donne son sang alors que les besoins augmentent. Chaque année, 1 million de patients bénéficie d'une transfusion sanguine.
– Christine Le Goff : Vous vous apprêtez peut-être à partir en week-end, à patienter aussi devant certaines barrières de péage. Sachez qu'elles pourraient disparaître. Les péages sans barrières, comment ça marche?