logo Le moteur de recherche de la télé

Le 6h info


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 6h00 sur France 2

– Selon lui, les plaisanciers ne doivent pas être les seuls à être taxés.
– Tous ceux qui vont sur l'eau, qui font de la planche à voile, du kite... Il faut que le monde de la mer donne beaucoup plus. Ce sera insuffisant.
– En mer, 80 % des personnes secourues sont des plaisanciers. Pourtant, selon ce représentant des sauveteurs, un financement obligatoire des bateaux n'est pas la bonne solution.
– Le risque, c'est qu'à partir du moment où quelqu'un va payer une cotisation quelque part, il va considérer qu'il a le droit de tout faire. C'est l'effet pervers. On ne s'est jamais résolus à prendre ce changement.
– En 2017, un amendement a prévu de taxer les yachts pour financer la Société des sauveteurs, mais la mesure n'a pas eu l'effet escompté. Seulement quelques dizaines de milliers d'euros
– K.Baste-Régis: L'OMS décidera ce vendredi s'il faut ou non déclarer l'urgence mondiale. Près de 10 mois après s'être déclarée en République démocratique du Congo, l'épidémie d'Ebola gagne les pays voisins. Le nombre de morts est déjà considérable.
– Dans ce village de l'ouest de l'Ouganda, des équipes de bénévoles tentent de sensibiliser les habitants au virus Ebola, dont le diagnostic peut s'avérer difficile. Forte fièvre, vomissements, des symptômes qui peuvent faire penser à d'autres maladies, mais c'est bien le virus Ebola, mortel, qui est redouté, car il frappe le pays voisin.
– L'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo se poursuit. Nous comptons aujourd'hui plus de 2000 cas confirmés. La probabilité que davantage de cas passent de la RDC en Ouganda
– Tout commence lorsqu'une famille ougandaise se rend dans le pays frontalier pour assister aux obsèques d'un proche, décédé après avoir contracté le virus d'Ebola. De retour en Ouganda, ils sont mis en quarantaine.
– Du côté de l'Ouganda, ils ont fait une investigation approfondie. Ils ont identifié 8 personnes en contact avec cette famille. Les autorités ougandaises, à partir de vendredi, vont vacciner tous les contacts des contacts et s'assurer que tous les professionnels de la santé dans les districts sont vaccinés.