logo Le moteur de recherche de la télé

Le 6h info


diffusion le vendredi 14 juin 2019 à 6h00 sur France 2

– C'est le pire massacre commis dans l'histoire du pays.
– K.Baste-Régis: Le football, c'est le Mondial mais aussi la Copa America.
– F.Style: Coup d'envoi aujourd'hui de la Copa America, la 46e édition. Elle se déroule au Brésil. Le Brésil accueille ce soir la Bolivie en match d'ouverture. Le Brésil va chercher à s'imposer sans sa star Neymar, blessé à la cheville dans un match de préparation contre le Qatar dans des ennuis judiciaires depuis le mois dernier. Il est accusé de viol par une mannequin de 26 ans. Hier, il s'est rendu dans un commissariat de Sao Paulo pour y faire sa déposition. Il évoque une relation consentie. Malgré l'absence de Neymar, le Brésil fait figure de favori. A chaque fois que le pays a organisé cette compétition, il l'a remportée, soit 4 fois.
– K.Baste-Régis: Merci. On revient sur cet hommage, hier, aux Sables-d'Olonne, aux 3 sauveteurs de la SNSM. E.Macron avait fait le déplacement. Il a décoré à titre posthume les 3 hommes. Ce drame a mis en lumière le travail des sauveteurs une association financée en majorité par des dons privés. Le nombre d'interventions a bondi de 80 % en 5 ans. Une députée du Finistère propose de taxer les plaisanciers.
– Au port de plaisance des Sables-d'Olonne, Françoise et son mari sont en plein carénage de leur bateau.
– Celui-ci fait 30 pieds, c'est-à-dire 9 m.
– Tous les ans, le couple fait un don d'une centaine d'euros Mais l'idée d'un financement obligatoire pour les plaisanciers pourrait les satisfaire.
– Quand on part en mer, on peut très bien avoir le matin un temps normal. Tout d'un coup, le temps se dégrade et on peut avoir une panne de moteur. Je serais d'accord pour participer.
– Participer pour préserver la mission des sauveteurs. Aujourd'hui, le budget de la SNSM est de 32 millions d'euros. 80 % de ces fonds proviennent de dons privés, soit 20 % des subventions publiques. Les sommes sont insuffisantes, selon l'association, car les interventions des sauveteurs en mer ont pratiquement doublé en 5 ans. Les dons doivent-ils devenir obligatoires? Ce Sablais navigue depuis 40 ans.